Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Service civique : Fin de formation de 218 stagiaires volontaires

Publié le dimanche 9 decembre 2018  |  Abidjan.net
Cérémonie
© Abidjan.net par Richard Aholia
Cérémonie de fin de formation des 218 premiers stagiaires volontaires
Abidjan le 7 décembre. La cérémonie de fin de formation citoyenne et professionnelle de 218 stagiaires volontaires du Centre Civique d’Action pour le Développement (C-CAD) s`est tenue ce vendredi au Centre Polyvalent aux Métiers d’Entretien (CPME) de Bimbresso (route de Dabou).


La cérémonie de fin de formation citoyenne et professionnelle de 218 stagiaires volontaires du Centre Civique d’Action pour le Développement (C-CAD) s’est tenue le vendredi 07 Décembre 2018 au Centre Polyvalent aux Métiers d’Entretien (CPME) de Bimbresso (route de Dabou).

Cette cérémonie de fin de formation s’inscrit dans le cadre des programmes de réinsertion des jeunes les plus vulnérables en Côte d’Ivoire. Financé par le CD2, le programme a permis la réhabilitation et la mise en opération du Centre Civique d’Action pour le Développement (C-CAD) de Bimbresso dans la commune de SONGON.

« Aujourd’hui nous sortons avec un capital confiance qui doit nous accompagner tout au long de notre vie pour notre autonomie sociale et professionnelle. Le parcours de l’encadrement se poursuit à travers les mises en stages. (…) Nous tenons à exprimer notre gratitude aux personnels d’encadrements qui n’a ménagé aucun effort pour la réussite de cette formation, au gouvernement ivoirien et aux partenaires pour leur appui constant », a dit Seri Aristide, porte-parole des stagiaires volontaires du C-CAD de Bimbresso.

Pour Laurent Cortese, responsable sectorielle éducation à l’Agence Française de Développement (AFD), a indiqué que sur les seuls projets Emploi du C2D, ce sont 48.000 jeunes qui bénéficient ou bénéficieront d’un accompagnement pour trouver un emploi durable ; notamment, le SCAED les travaux d’intérêt général, les chantiers-école, les stages en entreprises, et l’accompagnement vers l’entrepreneuriat en partenariat avec l’agence emploi jeune.

C’est environ 3 milliards de Francs Cfa qui sont mis à la disposition de ce programme innovant qu’est le SCAED, en vue de construire et d’équiper 2 centres, Bimbresso et prochainement Bouaké, a révélé le représentant du gouvernement français. Tout en indiquant que la jeunesse est une opportunité pour la Côte d’Ivoire.

Au nom de secrétaire d’Etat chargé du Service civique, Assui Anderson Directeur de cabinet, a rappelé que la volonté du gouvernement est de multiplier autant que possible ce type de structure pour accueillir les jeunes en situation de vulnérabilité et développer des actions innovantes pour pérenniser le fonctionnement du centre d’action civique, a-t-il souhaité.

S’adressant aux jeunes stagiaires du SCAED, Assui Anderson a tenu à les féliciter pour être restés dans ce centre 9 mois durant, coupés du reste du monde. Tout en les invitant à demeurer des modèles. « Soyez-en fiers et demeurez des modèles courage, dévouement, détermination, valeur civique et citoyenne, respect des symbole de la république et des personnes qui les incarnent devraient être votre leitmotiv », a exhorté le représentant du secrétaire d’Etat chargé du service civique.

Il est bon de noter que les stagiaires volontaires ont reçu 3 mois de formation civique et citoyenne, 4 mois de formation professionnelle (la construction métallique, le froid et climatisation, mécanique auto et électricité bâtiment), et une formation en secourisme et vie en communauté.

Ce centre a été inauguré le 06 décembre 2017. Il a reçu 250 pensionnaires le 09 mars 2018, au terme de la formation 218 ont été retenus. La période de stage est prévu entre janvier et Mars 2019.

P. R.
Commentaires


Comment