Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Afrique
Article
Afrique

14 pays se professionnalisent sur le ciblage et le contrôle des conteneurs dans la lutte contre la criminalité maritime

Publié le mercredi 12 decembre 2018  |  AIP
Trafic
© Abidjan.net par Cyprien Kouassi
Trafic Portuaire : ouverture d`un atelier sur le ciblage et le contrôle des conteneurs à Abidjan
Mardi 11 décembre 2018. Abidjan. L’Institut de sécurité maritime interrégional (ISMI) de l’Académie régionale des sciences et techniques de la mer (ARSTM) a initié un atelier sur le ciblage et le contrôle des conteneurs marqué par la participation de plusieurs pays.


Abidjan - Des représentants de 14 pays du Golfe de Guinée se professionnalisent autour de la question du ciblage et du contrôle des conteneurs en vue de lutter efficacement contre la criminalité maritime.

Près de 30 auditeurs, douaniers, policiers, officiers de marine, provenant de 14 pays du golfe de Guinée prennent part depuis, mardi, à cette formation initiée par l’Institut de sécurité maritime interrégional (ISMI) à travers le programme régional d’appui à l’action de l’Etat en Mer dans le Golfe de Guinée, en collaboration avec la direction générale française des douanes et droits indirects.

Depuis les années 2000, l’Afrique de l’Ouest et du Centre connaissent une croissance exponentielle de la conteneurisation accompagnée par une modernisation des infrastructures. A côté du commerce légal de marchandises, la conteneurisation est également utilisée par des organisations de fraude pour mettre en place tous types de trafics illicites (stupéfiants, faux médicaments, espèces protégées, armes, …).

Ce séminaire qui se déroule sur quatre jours, au campus de l’Académie régionale des sciences et techniques de la mer (ARSTM) à Abidjan permettra de fournir aux participants les rudiments afin de doter les services répressifs des moyens techniques et des compétences spécifiques en matière de ciblage des opérations à risques et de contrôle des conteneurs.

« Nous avons souhaité organisé ce séminaire pour renforcer les capacités des douanes et de l’ensemble des acteurs travaillant sur les ports et les domaines maritimes pour mieux lutter contre les trafics perpétrés par la voie des conteneurs » , a renchéri l’attaché régional, Michel Gindroz au nom de la direction générale française des douanes et des droits indirects qui accompagne ce séminaire.

Procédant à l’ouverture de ces assises, la représente du directeur général des Douanes ivoiriennes, le Colonel Anne-Marie Diby, a déclaré que sa structure s’inscrit pleinement et résolument dans la démarche d’anticipation, de prévention et de lutte contre la criminalité maritime par la maîtrise de la méthodologie de contrôle des conteneurs. Formulant également le vœu que cette formation soit un pas de plus vers le développement de l’expertise africaine afin d’affronter et de maîtriser les fléaux des temps modernes.

Le directeur général de l’Académie régionale des sciences et techniques de la mer (ARSTM), le Colonel Coulibaly Karim a également indiqué que ce séminaire s’inscrit dans la perspective de l’académie d’offrir un cadre pour le renforcement des capacités des structures et services en charge du recueil, de l’analyse et du traitement de renseignement en vue du ciblage des opérations de risques sur les conteneurs.

bsb/ask
Commentaires


Comment