Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

"Le temps est venu de rendre opérationnel l’Accord de Paris pour le bien-être des peuples" (Ministre)

Publié le jeudi 13 decembre 2018  |  AIP
Atelier
© Abidjan.net par PR
Atelier de validation des termes de références pour la révision de la loi portant code de l`environnement
Jeudi 25 octobre 2018. Abidjan. Dans le cadre de la révision de la loi portant code de l`environnement, un atelier de validation des termes de références s`est ouvert ce jeudi à Abidjan. Photo: Joseph Séka Séka, ministre de l`environnement et du développement durable


Abidjan - "Le temps est venu de rendre opérationnel l’Accord de Paris pour le bien-être de nos peuples", a affirmé le ministre ivoirien de l’Environnement et du Développement durable, Pr Joseph Séka Séka.

Il s’exprimait mardi à l’occasion du Segment de Haut Niveau de la Conférence des Parties à la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC), COP 24, à Katowice, en Pologne, rapporte une note d'information de son département transmise à l'AIP.

« Nous avons tous besoin que soit mis en œuvre cet Accord adopté à l’unanimité car il porte la vision d’émergence pour bon nombre d’Etats surtout africains dont la Côte d’Ivoire, mon pays », a-t-il indiqué.

Selon lui, la mise en œuvre effective de cet accord est de l’intérêt de tous car elle permet de limiter la hausse de température à 1,5 degré Celsius afin d’éviter la fragilisation des économies mondiales. « C’est donc à juste titre que la Côte d’Ivoire accueille favorablement le rapport spécial du GIEC sur un réchauffement de la température de 1,5 degré Celsius », a-t-il assuré.

Prof Séka a en outre estimé que concernant la transition énergétique tant souhaitée, elle ne sera possible que si la communauté internationale se mobilise sur les plans financiers et de développement de technologies propres.

« Pour l’heure, la Côte d’Ivoire, à travers le Plan national de développement (PND) 2016-2020 et Côte d’Ivoire Perspectives (2040), a affiché ses ambitions en vue de l’atteinte des objectifs de développement durable au niveau national à travers, l’amélioration de sa gouvernance climatique et environnementale, l’opportunité d’un fonds national climat, l’élaboration d’un Plan National d'Adaptation au changement climatique », a-t-il poursuivi.

Pour le représentant de la Côte d’Ivoire à cette tribune, cette COP 24 devra ouvrir la voie à la mise en œuvre d’actions concrètes de lutte contre les changements climatiques, en dépit des difficultés. « Malgré toutes les difficultés, nous devons avancer et la Côte d’Ivoire, reste disposée, à prendre sa part dans ce challenge. Ensemble bâtissons, le meilleur des Mondes pour la prospérité de l’humanité », a conclu Pr Joseph Séka Séka.

L'accord de Paris est le premier accord universel sur le climat/réchauffement climatique. Il fait suite aux négociations qui se sont tenues lors de la Conférence de Paris sur le climat (COP21) de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques. Il a été approuvé par l'ensemble des 195 délégations le 12 décembre 2015 et est entré en vigueur le 4 novembre 2016.

gak/cmas
Commentaires


Comment