Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

La Côte d’Ivoire ira chercher 729 milliards FCFA sur le marché financier en 2019 (Trésor public)

Publié le vendredi 14 decembre 2018  |  AIP


Abidjan- Le directeur général adjoint du trésor public, Fofana Lassina a annoncé vendredi que la Côte d’Ivoire ira chercher 729 milliards FCFA sur le marché financier local en 2019 pour son besoin de financement global qui s’élève à 2 416,9 milliards FCFA.

Procédant à l’ouverture de la première cotation des emprunts obligataires TPCI 6,00% 2017-2025 et TPCI 6,00% 2018-2026 à la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM), M. Fofana a précisé que cette opération permettra de relever les défis de la mobilisation de ressources sur les marchés financiers en 2019.

Selon lui, avec un taux de croissance économique estimé à 7,7% en 2017, la Côte d’Ivoire fait partie des pays à forte croissance du PIB réel dans le monde.

Et pour la poursuite du financement des ambitions de développement du Gouvernement, le pays a besoin de beaucoup de ressources.

«Conformément à la stratégie d’endettement, l’Etat de Côte d’Ivoire devrait ainsi privilégier les financements qui aident à réduire le risque de refinancement de la dette intérieure et le risque de change », a expliqué M. Fofana.

Dans le cadre du financement du budget 2018, l’Etat de Côte d’Ivoire a mobilisé, au 31 octobre 2018, un montant cash de 1 388,6 milliards FCFA sur un objectif annuel de mobilisation base TOFE de 1 526,2 milliards FCFA, soit un taux de réalisation de 90,98%.

Sur la base du solde de 137,6 milliards FCFA à mobiliser de novembre à décembre, un emprunt obligataire a été émis dont les résultats seront connus dans les prochains jours.

Ces résultats ont été marqués par la forte performance enregistrée sur l’émission de l’Eurobond réalisée en mars 2018 sur les marchés financiers internationaux pour un montant de 1 115,1 milliards FCFA.

L’exercice 2018 a été aussi caractérisé par la mise en place d’une couverture de change portant sur le service de la dette publique libellée en US-dollars, pour un montant total de 1,4 milliards USD, soit 802 milliards FCFA.

L’opération a permis de geler le taux de change euro/dollar auquel s’effectueront les paiements au titre du service de la dette publique libellée en Dollar sur les 5 prochaines années.

Cette couverture de change permet à la Côte d’Ivoire de se prémunir des effets de la volatilité de la parité euro/dollar sur le service de la dette extérieure libellée en US-dollars.


bsp/ask
Commentaires


Comment