Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Le projet de loi d’engagement des médecins militaires à la retraite dans l’administration publique et les EPN adopté

Publié le vendredi 14 decembre 2018  |  AIP


Abidjan- Le projet de loi portant ratification de l’ordonnance n° 2017-821 du 14 décembre 2017 fixant les modalités d’engagement des médecins militaires à la retraite dans l’administration publique et les établissements publics nationaux a été adopté vendredi par les députés membres de la commission sociale et culturelle de l’Assemblée nationale.

Après l’exposé des motifs et une explication détaillée des différentes préoccupations faites par le ministre de la Fonction publique Issa Coulibaly, les parlementaires ont approuvé l’unanimité ledit projet.

Selon le ministre, ces médecins militaires représentent qui ont reçu une très bonne formation représente un vivrier important pour l'Etat de Côte d'Ivoire.

En effet, conformément aux dispositions légales et réglementaires régissant la fonction militaire, les médecins militaires, les médecins militaires sont admis à faire valoir leurs droits à la retraite à l’âge de 57 ans.

Au regard de l’âge d’admission à la retraite des intéressés qui constituent un vivrier important pouvant servir en qualité de médecins civils et compte tenu des besoins en personnels de santé compétents et expérimentés, il est proposés que la possibilité soit donnée, à ceux d’entre eux qui le souhaitent, de continuer à exercer leur métier dans l’administration publique.

Toutefois, la radiation pour cause de retraite ayant un effet irrévocable, les médecins militaires à la retraite qui désirent exercer dans l’administration publique, ne seront recrutés que par voie contractuelle. Les conditions du contrat seront fixées par acte réglementaire.

La conduite d’un tel processus de recrutement appelle la mise en place d’un dispositif normatif et d’encadrement efficace et inclusif associant les militaires techniques concernés.

bsp/ask
Commentaires


Comment