Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

IATF 2018 : Un peu plus de 27 milliards de dollars d’accords commerciaux signés

Publié le dimanche 16 decembre 2018  |  Abidjan.net
Foire
© Autre presse par DR
Foire commerciale du Commerce Intra-africain
Ouverte le 11 décembre 2018, la Foire commerciale intra-Africain a lieu en Egypte au Caire et enregistre plus de 70.000 participants.


La première Foire Commerciale Intra-Africaine (IATF) en cours au Caire en Egypte, a dépassé les attentes de 25 milliards de dollars en accords commerciaux signés, atteignant les 27 milliards de dollars, a-t-on appris auprès de la Banque africaine d’import-export (Afreximbank), organisatrice de l’évènement en partenariat avec la Commission de l’Union africaine (CUA) et le gouvernement égyptien.


«Nous sommes fiers d’assister à cette indication de ce que l’Accord de zone de libre-échange continentale (AfCFTA) peut apporter au commerce intracontinental. En réunissant acheteurs et vendeurs sous un même toit, Afreximbank réussit à faciliter la transformation et l’intégration des économies africaines lors de la première foire commerciale intra-africaine de ce type sur le continent », s’est exprimé le président d’Afreximbank, le Prof Benoît Oramah, C’est environ 2000 exposants et près de 70.000 visiteurs enregistrés à l’Egypte International Exhibition Centre, où se tient la Foire.


Il a également été question de l’amélioration de l’environnement en vue de favoriser le financement du commerce intra-africain. "Améliorer l’environnement pour renforcer le financement du commerce intra-africain et sud-sud", c’est le thème du Sommet Creative Africa Exchange (CAX), qui a eu lieu jeudi et dont le but était d’ouvrir le débat sur ‘’comment mettre le commerce intra-africain au service des entreprises’’.


Considéré comme l’un des évènements phares de l’IATF 2018, le Sommet CAX a été lancé dans le but de servir de véhicule à l’Afrique pour développer ses connaissances et sa capacité en matière de commerce intra-continental au sein de l’industrie créative et culturelle. Ce sommet qui a réunit plusieurs personnalités africaines de l’industrie créative et des arts, a servi de cadre au Nigérian D’Banj, PDG de GOOD Music, primé ambassadeur IATF 2018, d’indiquer que la production de contenu créatif est comparable au pétrole brut qui devait être raffiné avant de pouvoir être exporté et rentabilisé. Il a encouragé le secteur financier à soutenir l’économie créative de l’Afrique.


Quant à l’actrice et productrice Rita Dominic primée ambassadrice IATF 2018, elle a souligné le potentiel de l’économie créative en tant que source d’emploi pour les jeunes, si elle est gérée et financée correctement. Il faut noter qu’au nombre des ambassadeurs IATF, figurent les Ivoiriens Didier Drogba et Guy M’Bengue.


Ouvert le 11 décembre dernier, l’IATF prend fin ce lundi 17 décembre.

Elisée B.
Commentaires


Comment