Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Economie/ le Programme de Développement du Secteur Financier initie un atelier de formation

Publié le mercredi 19 decembre 2018  |  Abidjan.net
Economie/
© Autre presse par DR
Economie/ le Programme de Développement du Secteur Financier initie un atelier de formation
Les innovations majeures de l’Acte Uniforme et les conditions nécessaires pour maîtriser lors de l’octroi du crédit tels sont les objectifs de l’atelier de formation des Systèmes Financiers Décentralisés (SFD) sur l’Acte Uniforme OHADA portant Organisation des sûretés qui s’est tenu le vendredi 14 décembre dernier à la chambre de commerce et de l’industrie de Côte d’Ivoire.


Mettre en relief les objectifs généraux de la réforme de l’Acte Uniforme révisé portant organisation des sûretés ; les innovations majeures de l’Acte Uniforme et les conditions nécessaires pour maîtriser lors de l’octroi du crédit tels sont les objectifs de l’atelier de formation des Systèmes Financiers Décentralisés (SFD) sur l’Acte Uniforme OHADA portant Organisation des sûretés qui s’est tenu le vendredi 14 décembre dernier à la chambre de commerce et de l’industrie de Côte d’Ivoire.

À l’initiative du Programme de Développement du Secteur Financier (PDESFI), cet atelier devrait permettre aux participants de s’approprier l’Acte Uniforme révisé portant organisation des sûretés, mais surtout avoir une bonne connaissance des différentes innovations apportées dans l’Acte Uniforme. Ils sauront l’impact de la réforme sur l’activité des SFD et les défis. Selon les initiateurs, cet atelier cadre avec la stratégie nationale de l’inclusion financière (SNIF) 2019-2024 qui vise à assurer « un accès accru aux produits et services financiers de la population notamment des femmes, des jeunes, des MPMEs et des acteurs du secteur informel, grâce à des partenariats innovants (SFD, Banques, Assurances, Opérateurs de téléphonie mobile, Fintech, Groupements d’épargne et de crédit, etc.), permettant leur adaptation et une meilleure couverture y compris en milieu rural ; la finance digitale devant jouer un rôle de premier plan avec la clientèle mieux éduquée et protégée ».

À en croire les organisateurs, certaines institutions de micro-finance sont confrontées à de nombreux défis dont celui de la maîtrise de certains instruments pouvant les aider à booster (développer) leur activité de crédit, notamment la réalisation des sûretés conformément aux dispositions de l’Acte Uniforme de l’OHADA. Ainsi le représentant du ministre de l’Économie et des Finances a invité les séminaristes à s’approprier les recommandations de ce séminaire.

CK
Commentaires


Comment