Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire: 6 membres d’un redoutable gang dans les mailles de la police

Publié le vendredi 14 decembre 2018  |  APA


Six membres d’un redoutable gang ayant opéré plusieurs attaques à mains armées ces deux derniers mois dont l’attaque d’une bijouterie à Cocody (Est d’Abidjan) et de nombreuses grandes surfaces, ont été interpellés par la police et présentés à la presse, mercredi, dans la cour de la Direction de la police criminelle (DPC).

Beau coup de filet pour la police, notamment, les éléments de la police criminelle qui ont mis hors d’état de nuire six membres d’un dangereux gang auteur des attaques à mains armées des grands magasins de la capitale économique ivoirienne.

Selon le Commissaire Raymond Elloh Wodjé, directeur de la Police Criminelle, suite à des investigations menées par ses éléments après l’attaque, le 22 novembre 2018, de la bijouterie Asseke Oro sise à Cocody St-Jean, les fins limiers de la police criminelle ont localisé un membre du gang à Korhogo (670 Km au Nord).

Il s’agit de Djè Konan Aristide (23 ans, Ivoirien) un des bandits ayant pris une part active au vol à main armée dans la bijouterie. Interrogé, le malfrat passe à table et « cite les membres de son gang et les différents complices », précise le directeur général de la DPC.

« Une perquisition à son domicile a permis de saisir plusieurs bijoux et la somme de 3.380 .000 FCFA. Suite à ses informations et sous sa conduite, le nommé Traoré Oumar, 39 ans, de nationalité ivoirienne, membre du gang, a été interpellé à son tour avec en sa possession les 3 pistolets automatiques ayant servi au braquage de la bijouterie et plusieurs munitions», relate le Commissaire Elloh.

Un autre membre du gang, Diaby Sékou Mohamed, frère du chef de gang et complice de ce dernier (Diaby Mamadou qui court encore) a été interpellé à Samatiguila (au Nord) où il s’était réfugié après l’attaque de la bijouterie et Moustapha Oucha, le bijoutier de nationalité nigérienne chez qui les scélérats sont allés fondre la majorité des bijoux volés.

Ce gang, ajoute M. Elloh, a, à son actif « plusieurs vols à main armée et leurs cibles principales sont les magasins King Cash et CDCI. Les bandits, selon l’autorité policière, ont reconnu avoir commis un vol à main armée au préjudice d’un acheteur de produits à Soubré (Sud-ouest) et attaqué un domicile à Yopougon Azito.

Le 22 novembre, à la mi-journée, trois individus armés de pistolets se sont introduits à la bijouterie Asseke Oro où sous la menace de leurs armes, ils ont maitrisé le perspnnel avant d’emporter des bijoux de valeur estimés à plus de 100 millions FCFA ainsi que la somme de 4 millions en espèces.

HS/ls/APA
Commentaires


Comment