Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

La convention de concession du projet Ciprel 5 a été signée entre l’Etat et la société CIPREL

Publié le jeudi 20 decembre 2018  |  AIP
Distribution
© Abidjan.net par Marc Innocent
Distribution du Courant électrique: Signature de contrat de partage pour l`extension de la centrale thermique CIPREL 5 à Jacqueville
Abidjan le 19 Décembre 2018. Cérémonie de Signature de contrat de partage pour l`extension de la centrale thermique CIPREL 5 à Jacqueville.


Abidjan - La convention de concession du projet CIPREL 5, d’un coût de 247,9 milliards de francs CFA, a été signée mercredi à Abidjan entre le gouvernement de Côte d'Ivoire, représenté par trois ministres, et la Compagnie ivoirienne de production d'électricité (CIPREL).

Adoptée mardi en réunion extraordinaire du Conseil des ministres tenue à Yamoussoukro, la convention de concession du projet à la CIPREL a été paraphée respectivement par les ministre du Pétrole, de l’Energie et des Energies renouvelables, Abdourahmane Cissé, de l’Economie et des Finances, Adama Koné, et du secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Moussa Sanogo, au niveau du gouvernement et le directeur général de la CIPREL, N’guessan Kouassi Bernard.

Cette centrale thermique, composée d’une turbine à gaz de 260 MW et d’une turbine à vapeur de 130 MW pour un productible annuel de 2876 GWH, sera implantée sur une superficie d’environ 20 ha à Jacqueville.

Le démarrage des travaux est prévu à la fin du premier trimestre 2019. La mise en service de la turbine à gaz se fera au troisième trimestre 2020 et celle de la turbine à vapeur un an plus tard.

En vue de permettre l’évacuation de l’énergie électrique produite par la centrale, il sera construit une ligne haute tension de 400 KV reliant la centrale thermique au poste haute tension Pk 24 sur l’autoroute du Nord, y compris l’entrée en coupure au poste source d’Azito.

Le ministre Abdourahmane Cissé s’est réjoui de la création de 2500 emplois directs et indirects dont 95% réservés aux locaux et la centaine en vue lors de la phase d’exploitation du projet.

Le projet permettra de booster la capacité énergétique du pays qui envisage d’atteindre 4000 MGW à l’horizon 2020.

(AIP)

Bsp/kp
Commentaires


Comment