Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Commission de la CEDEAO: Le Président Ouattara ‘’fier’’ de l’Ivoirien Jean Claude Brou

Publié le lundi 24 decembre 2018  |  Présidence
Ouverture
© Autre presse par CEDEAO (Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration et ne correspond pas forcément avec le contenu de l`article)
Ouverture de la 54è session de la Conférence des Chefs d`Etat et de Gouvernement de la CEDEAO à Abuja
Abuja, le 22 décembre 2018. Ouverture de la 54è session de la Conférence des Chefs d`Etat et de Gouvernement de la CEDEAO. Les maux politiques de l`heure dans la sous-région et divers défis et chantiers économiques en Afrique de l`ouest sont au menu de cette session présidentielle présidée par Muhammadu Buhari, Président en exercice de l`organisation.


Le Président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara, se dit «fier» de son compatriote Jean Claude Brou, le nouveau président de la Commission de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'ouest (Cedeao).

A l’issue du 54e Sommet de la communauté qui s’est déroulé à Abuja au Nigeria le 22 décembre 2018, le Chef de l’État a exprimé son satisfécit quant au travail abattu par Jean Claude Brou, à la tête de la Commission de la Cedeao.

« Je dois dire toute ma fierté parce que les Chefs d’État ont à l’unanimité félicité notre compatriote, pour l’important travail qu’il a accompli, aussi bien sur le plan de l’organisation de la Commission, que sur les questions économiques, diplomatiques et sécuritaires. C’est une grande fierté», a-t-il déclaré. Et d’ajouter: «quand je l’ai proposé, il y a un an, j’ai dit aux Chefs d’État, je vous envoie un des meilleurs fils de Côte d’Ivoire. Aujourd’hui, ils me disent que j’avais raison. Et qu’il a transformé la Commission. Les choses se passent très bien ».

En ce qui concerne les échanges lors du Sommet, les travaux se sont déroulés dans une ambiance cordiale, a affirmé le Président ivoirien.

Ils se sont penchés sur, notamment un certain nombre de dossiers jugés «délicats». Par exemple: « le problème du Togo, la question de la Guinée-Bissau, la lutte contre le terrorisme. Et sur toutes ces questions, des avancées importantes ont été notées », s’est félicité Alassane Ouattara.
Commentaires


Comment