Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Mine d’or de Tongon : le ministre des mines et de la géologie Jean Claude Kouassi a procédé à la signature d’un protocole d’accord portant trêve sociale de deux ans

Publié le vendredi 28 decembre 2018  |  Abidjan.net
Mine
© Abidjan.net par Aly O. (Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration et ne correspond pas forcément avec le contenu de l`article)
Mine d’or de Tongon : le ministre des mines et de la géologie Jean Claude Kouassi a procédé à la signature d’un protocole d’accord portant trêve sociale de deux ans
Tongon, le 27 décembre 2018. Le ministre ivoirien des mines et de la géologie Jean Claude Kouassi à procédé à la signature d’un protocole d’accord portant trêve sociale de deux ans co signée par les employeurs.


Le ministre ivoirien des mines et de la géologie Jean Claude Kouassi à procédé le 27 décembre 2018 dans les locaux de la mine d’or de Tongon à la signature d’un protocole d’accord portant trêve sociale de deux ans co signée par les employeurs représentés par les directeur généraux de la société des mines de Tongon, de la tongonlaises des mines et par les secrétaires généraux des syndicats des travailleurs des deux entreprises. C’était en présence du corps préfectorale, du député maire de M’bengué Coulibaly Ali Kader le facilitateur et des chefs coutumiers

Cet accord du 27 décembre 2018 dont l’encre vient à peine de sécher n’est malheureusement pas dans l’histoire de la société des mines de Tongon, le premier accord de sortie de crise. Il vient a la suite de plusieurs autres dont le respect scrupuleux n’a pas été la marque a déploré le ministre des mines avant de préciser. « Je voudrais pour cette raison vous engager employeurs et travailleurs à respecter la parole donnée, et à ne pas amener ceux qui vous regardent et qui pourraient douter de vous à considérer comme un simple papier de plus voire un papier de trop. Le code du travail vous oblige à respecter les accords que vous avez librement conclus et à les appliquer de bonne foi. Bien au-dela de la loi, c’est votre crédibilité et votre parole d’homme qui sont en jeu. Et la parole doit rester la parole » a relevé le ministre Jean Claude Kouassi.

Avant de rassurer « Je reste pour ma part et toute l’administration préfectorale avec moi à veiller au respect scrupuleux de cet accord et à prendre les mesures appropriées contre tout contrevenant. Car les promesses doivent toujours engager ceux qui les donnent et non ceux qui les reçoivent. Ce n’est qu’à ce prix que le dialogue social que nous prônons prendra tout son sens. C’est a ce prix que la Mine d’or de Tongon pourra remplir sa mission de locomotive en matière de production d’or dans notre pays dans l’intérêt bien compris des populations de M’bengué, des travailleurs de la société et du gouvernement ivoirien » a conclut le ministre de mines et de la Géologie Jean Claude Kouassi.

Le député maire Coulibaly Ali Kader facilitateur entre les deux protagonistes dont les actions ont abouti grâce au premier ministre, ministre du budget et du porte feuille de l’état Amadou Gon Coulibaly et le doyen des cadres de M’bengué N’golo Fatogoma Coulibaly à la signature de cette trêve sociale « Le premier ministre Amadou Gon Coulibaly , fils de la région nous a dépêché sur le terrain pour qu’une solution idoine soit rapidement trouvée et mettre fin a cette atmosphère à la amine d’or de Tongon … ». Les représentants des parties signataires ont prit solennellement l’engagement de respecter cette trêve sociale le jusqu’à son terme. L’année 2018 a été émaillée de nombreuses grèves dont des arrêts de travail au sein de la mine. Les travailleurs exigeaient des employeurs des améliorations de leurs conditions de vie. Les employeurs ont dénoncé d’énormes préjudices dont des pertes de plus de deux tonnes soit une perte financiere plus de deux milliards francs CFA.

Par ailleurs 08 chefs des villages impactés par la mine notamment M’bengué , Tongon, Karakoro,Katonon, Koffiplé, Poungbê, Kationron et Sekongaka des sous préfectures de M’bengué et de Diawala ont reçu chacun une résidence complète avec équipement d’un montant de pres de 32 millions FCFA de la part de la société minière. La remise des clefs de cette résidence modèle a été faite pat le ministre dans le village Tongon ou Il a remis officiellement les clés et les documents au chef de village de Tongon relatifs a cette résidence et surtout la somme de 100000 par mois pour chacun d’eux .Ensuite la somme de 15000 à chaque chef de village qui se rendrait pour une réunion convoqué la société minière. Le ministre a exhorté les bénéficiaires à une franche collaboration de paix avec la société minière.« Plus il ya de l’argent pour la mine plus il y’aura de l ‘argent pour le comité de développement local minier (CDLM).Il a exhorté la création des activités génératrice de revenu pour les jeunes les femmes qui ne travaillent pas au sein de la mine afin qu’ils puissent sortir de la pauvreté, soigner les familles et mettre les enfants à l’école.

Aly OUATTARA

(Correspondant régional)
Commentaires


Comment