Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Les 50 ans de règne du chef de canton d’Aniassué célébrés

Publié le dimanche 30 decembre 2018  |  AIP


Abengourou - Les 50 ans de règne du chef du canton des Ahua d’Aniassué, Nanan Anoh II, ont été célébrés vendredi dans la joie et la ferveur.

Cette célébration a été marquée par une parade du chef de canton porté par des jeunes. Ce dernier a pu ainsi saluer son peuple venus massivement le féliciter pour son demi-siècle de règne.

Le ministre de la culture et de la francophonie, Maurice Kouakou Bandama, invité spécial et parrain de cette fête anniversaire, a salué « le sens élevé du devoir et de la responsabilité » de celui qui a pris les reines du pouvoir traditionnelle à Aniassué le 15 juin 1968 après le décès de son prédécesseur, Nanan Ano Kablan.

« Je salue votre sens du devoir et de la responsabilité. Vous êtes un grand chef qui, pendant 50 ans de règne, à œuvrer en faveur de la paix, la cohésion et le développement à Aniassué », a-t-il déclaré. Le ministre Bandama Maurice a, en outre, transmis les félicitations et les remerciements du chef de l’Etat à ce « grand chef » traditionnel du département d’Abengourou et de la région de l’Indénié-Djuablin.

Le peuple Ahua, sur lequel règne le chef Nanan Anoh II, est un sous-groupe des Agni qui a émigré du Ghana dans les années 1800 à cause des grands bouleversements sociopolitique ayant secoué le royaume Ashanti au début du 18e siècle après la mort du roi Ossei Tutu pour s’établir à Aniassué.

Ce village fondé entre 1800 et 1810 par Nanan Ano Koa Kpagni, le chef de fil de la migration, a été érigé en chef-lieu de sous-préfecture en 2004. Il abrite donc les bureaux de la sous-préfecture d’Aniassué qui compte 19 villages.

(AIP)

rkk
Commentaires


Comment