Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Fêtes de fin d’année – Vincent Toh Bi (Préfet d’Abidjan) « Toutes les dispositions sont prises pour la sécurité »

Publié le lundi 31 decembre 2018  |  Pôle Afrique
Point
© Abidjan.net par DR
Point de presse relatif à la sécurisation de la veille du nouvel an dans le district d’Abidjan
Abidjan le 30 décembre 2018. Le préfet d’Abidjan Vincent Toh Bi a animé ce dimanche un point de presse relatif à la sécurisation de la veille de la Saint Sylvestre dans le district d’Abidjan. Il était entouré des différentes forces devant prendre part à l’opération. - Photo : Vincent Toh Bi, préfet du district d`Abidjan


C’est désormais une tradition. A l’approche des périodes sensibles en Côte d’Ivoire, le préfet d’Abidjan fait le point de la sécurisation de la ville. Toh Bi Irié Vincent, a animé ce dimanche 30 décembre, un point de presse sur les mesures prises par les autorités ivoiriennes pour la sécurisation de la Saint Sylvestre, dans le département d’Abidjan. Un important déploiement des forces de l’ordre est en cours.

Pendant cette rencontre, dont l’objectif était de rassurer les abidjanais sur les dispositions sécuritaires prises, pour leur permettre de fêter en toute sérénité le réveillon de la Saint Sylvestre, le Préfet du département d’Abidjan a présenté les mesures prises au niveau de la circulation dans la Commune du Plateau et dans les lieux de culte avant de donner quelques conseils afin de prévenir d’éventuels drames.

S’agissant de la circulation dans la Commune du Plateau pour ce lundi 31 décembre , Toh Bi Irié Vincent a souligné que le Pont Charles De Gaulle sera fermé à 18 heures 30 mn et rouvert à la circulation aux environs de 02 heures du matin. Pour ce qui est des autres voies d’accès à cette commune, celles-ci seront filtrées. Ces mesures font suite aux feux d’artifices qui illumineront le ciel d’Abidjan à minuit et qui vont sûrement intéresser du monde.
... suite de l'article sur Pôle Afrique

Commentaires


Comment