Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Korhogo/ Réveillon 2019: La star ivoirienne du reggae Alpha Blondy, a enflammé le stade municipal

Publié le mardi 1 janvier 2019  |  Abidjan.net
Concert/Abidjan
© Abidjan.net par Atapointe
Concert/Abidjan By Night: Alpha Blondy met le feu au Palais de la culture
Abidjan le 15 décembre 2018. La vedette du reggae Alpha Blondy se produisait en live à l`occasion de la 5ème édition de Abidjan by Night


Alpha Blondy, star du reggae à l’état civil Koné Seydou et Jagger pour les intimes, a enflammé le stade municipal de Korhogo, Nord de la Côte d’Ivoire dans la nuit du 31 décembre 2018 au 1er janvier 2019.

De minuit à 02 heures du matin sans répit et aux couleurs des projecteurs, les korhogolais, Jeunes et vieux, femmes de tout âge ou de toutes conditions sociales, ont passé une très belle transition de l’année 2018 à l’année 2019.
Voitures et motos stationnées dans des parkings de fortunes ont donné un décor particulier aux alentours du stade municipal où se bousculaient les spectateurs aux entrées principales pour voir leur idole et frère qui a foulé la terre de ses ancêtres.
Natif de Korhogo, singulièrement de Foro village situé à quelques encablures du village touristique Waranniéné, Alpha Blondy a fait vibrer, danser et chanter les nombreux spectateurs.
Ce réveillon, offert par Amadou Gon Coulibaly, premier ministre ivoirien, a enregistré la présence effective des autorités dont Daouda Ouattara, préfet de Korhogo, de Coulibaly Amadou dit AMS, directeur des relations extérieures de la présidence de la république, Ouattara Lassina dit Lass PR, chargé de mission du président de la république, tous des adjoints au maire.

La star du reggae, une musique classée en 2018 au patrimoine immatériel de l’humanité par l’UNESCO était ravi de retrouver les siens notamment sa famille biologique, ses amis d‘enfance du quartier Banaforo, du lycée moderne où le mont Korhogo qui plombe la ville, lieu où Alpha Blondy muni de son vieux coran et sa vieille bible partait se ressourcer en inspiration en début de sa carrière musicale. Koné Seydou a communié avec ses fans de Korhogo et les a faits vibrer au stade municipal avec tout son répertoire musical avant de laisser la place à la jeune génération du décalé coupé.

Avant de s’envoler pour la ville de Bouaké, centre du pays où il doit donner un autre concert au soir du 1er janvier 2019, Alpha Blondy a rendu visite à sa mère génitrice pour être oint de bénédictions dans la cour familiale au quartier ‘’Banaforo’’ située à proximité du marché central ‘’Tchedal’’ de Korhogo. Soulignons que d’autres concerts se sont également déroulés dans la ville de Ferkéssedougou dans la région du Tchologo, toujours dans le nord ivoirien, où les populations et l’artiste musicien congolais Fally Ipupa, accompagné d’autres musiciens, ont passé de meilleures heures musicales en présence des cadres et élus de la région dont le frère cadet du président de la république, le ministre Tené Ibrahima Ouattara, par ailleurs président du conseil régional du Tchologo.

Aly OUATTARA

(Correspondant régional)
Commentaires


Comment