Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Des rafales de feux d’artifice dans le ciel abidjanais à l’entrée de l’année 2019

Publié le mardi 1 janvier 2019  |  APA
Nouvel
© Abidjan.net par Mike Yao
Nouvel an 2016: Feux d`artifice de la Saint-Sylvestre à Abidjan
Jeudi 31 Décembre 2015. Abidjan. La structure Apoteoz a organisé la 4ème édition du spectacle pyromusical des feux d`artifices d`Abidjan.


Abidjan (Côte d’Ivoire) - Des rafales de feux d’artifice étaient entendus dans la nuit de lundi à mardi, illuminant le ciel abidjanais à l’entrée de l’année 2019, tandis qu’au Palais de la culture de Treichville (Sud), un feu d’artifice géant était offert aux populations.

Comme des frises, les feux d’artifice dessinaient des schémas multicolores dans un ciel nocturne. Au Palais de la culture de Treichville, jeunes, femmes et enfants, n’ont pas voulu se faire conter le septième épisode de « Abidjan ville lumière » marqué par des projectiles lumineux.

Parmi ces miliers de personnes massées aux encablures de la lagune Ebrié, des adolescents émerveillés contemplent les rayons lumineux, les yeux scintillant de couleurs écarlates. «C’était parfait et j’ai beaucoup aimé», dit Assana Ouattara, une jeune fille.

Pour Khadim Fall, un jeune homme, les feux d’artifices pour cette année n’étaient « pas trop lumineux » comme l’année précédente, où les jets étaient plus importants. Pour la circonstance, un espace a été aménagé pour la restauration.

Le gouverneur du District d’Abidjan, Robert Beugré Mambé, a lancé le compte à rebours. Il avait à ses côtés la Grande chancelière, Henriette Dagri Diabaté, qui représentait la Première dame de Côte d'Ivoire, Dominique Ouattara, marraine de ces festivités.

La Grande chancelière a, dans un discours, indiqué que « l’année 2019 prépare l’année 2020 », année où se tiendra la prochaine élection présidentielle. Pour l’avènement d’une Côte d'Ivoire unie et en paix, elle a appelé les Ivoiriens à « désarmer » leur cœur et leur esprit dans un contexte politique tendu.

AP/ls
Commentaires


Comment