Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

La ministre Mariatou Koné exhorte les victimes à adhérer au programme de financement des AGR

Publié le vendredi 4 janvier 2019  |  AIP
La
© Autre presse par DR
La ministre Mariatou Koné exhorte les victimes à adhérer au programme de financement des AGR
La ministre de la Solidarité de la Cohésion sociale et de la Lutte contre la Pauvreté, Mariatou Koné a exhorté vendredi les victimes des différentes crises survenues en Côte d’Ivoire à adhérer au programme de financement des activités génératrices de revenus (AGR).


Abidjan- La ministre de la Solidarité de la Cohésion sociale et de la Lutte contre la Pauvreté, Mariatou Koné a exhorté vendredi les victimes des différentes crises survenues en Côte d’Ivoire à adhérer au programme de financement des activités génératrices de revenus (AGR), mise en œuvre par le gouvernement dans le cadre du processus de réparation des préjudices des crises.

La ministre s’exprimait lors de la remise des chèques à 11 victimes dont huit femmes, qui constitue la première vague des bénéficiaires de ce programme doté d’un fonds de 100 millions FCFA et qui vise à rendre autonomes les victimes en situation de vulnérabilité, et faciliter leur insertion socio-économique. Sa mise en œuvre est confiée à la micro finance CELPAID Finance SA, suite à la signature d’une convention avec le programme nationale de cohésion sociale, le 29 novembre.

Encourageant les victimes des crises à s’inscrire dans ce programme, Pr Mariatou Koné a expliqué que ceux-ci en plus de la réparation en tant que ayants-droits de personnes décédées, ou des personnes blessées, peuvent reçoivent des prêts pour exercer des activités génératrices de revenus dédiés aux victimes vulnérables.

Elle a également invité les récipiendaires à travailler durement pour le remboursement de leur différent prêt, assujetti à un taux d’intérêt de 10% annuel afin de « ne pas briser la chaîne de solidarité » et financement d’autres AGR.

Pour la phase pilote de ce programme, le montant des prêts sont plafonnés à 500.000 FCFA par projet individuel et à un million pour les projets collectifs. Aucune épargne préalable, ni garantie financière ou matérielle ne sont exigés aux demandeurs de ce prêts, relève-t-on.

tad/tm
Commentaires


Comment