Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Faits Divers
Article
Faits Divers

Une victime de la crise de 2002 plaide pour la réhabilitation de ses concessions

Publié le mercredi 9 janvier 2019  |  AIP


Odienné - Sylla Abdoulaye, commerçant âgé de 82 ans a lancé un appel, mardi soir lors d'un entretien avec l'AIP pour la prise en compte de la réhabilitation de ces concessions détruites lors de crise sociopolitique de 2002 pour lui permettre de prendre soins de sa famille.

"J'en appelle à la clémence de notre cher président Alassane et son ministre de la cohésion sociale de se pencher sur mon cas. Les maisons ont été détruites parce qu’occupées par des gendarmes. Pour les Forces Nouvelles c'étaient des maisons de l'Etat, mais c'est moi qui perd aujourd'hui. C'est au moins 150 millions de préjudice que je subi", a plaidé le vieillard.

Les maisons, réalisées en 1982 avec le retombés de son commerce, servaient de logement à des éléments de la gendarmerie d'Odienné. Le bail, selon lui lui, permettait de récolter 540 000 francs CFA par mois en raison de 70 000 par maison. Avec la crise de 2002, les maisons ont été pillées et détruites.

Sylla Abdoulaye, le propriétaire dit être privé de ce revenu et aujourd'hui il vit dans une maison inachevée et dénudée. Avec le poids de l'âge, le vieil homme dit ne plus disposer de moyens financiers pour réhabiliter lesdites résidences qui représentent sa source principale de revenu.

(AIP)

ss/fmo
Commentaires


Comment