Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
International

Un journaliste arrêté pour sa couverture de l’insurrection islamiste au Mozambique (RSF)

Publié le jeudi 10 janvier 2019  |  AIP


Abidjan – Dans un communiqué de presse publié jeudi, Reporters sans frontières (RSF) demande la libération immédiate et sans condition d’un reporter détenu depuis plusieurs jours dans une prison militaire alors qu’il collectait des témoignages de victimes des insurgés islamistes qui sévissent dans le nord du Mozambique depuis plus d’un an.

Amade Abubacar, journaliste pour la radio communautaire de Nacedje de Macomia et correspondant pour le site Zitamar News a été arrêté dimanche par la police à Macomia, dans le nord-est du pays, alors qu’il recueillait les témoignages des familles fuyant les violences liées à l’insurrection islamiste qui secouent cette région de Cabo Delgado depuis octobre 2017.

Le journaliste a été transféré sur la base militaire de Mueda, située à 200 km du lieu de son arrestation, où il est toujours détenu selon un communiqué du l’Institut des médias en Afrique australe (MISA) du Mozambique. Les autorités n’ont donné aucune information sur les raisons de sa détention.

“En témoignant de l’insurrection en cours dans le nord du pays, ce journaliste n’a fait que son travail dans une région où les informations se raréfient à cause de l’insécurité qui y règne”, estime Arnaud Froger, responsable du bureau Afrique de RSF.

Joint par RSF, Tom Bowker, rédacteur de Zitamar News décrit Amade Abubacar comme un journaliste très dévoué pour couvrir l'actualité de sa région, sans lien avec les terroristes qui y perpétuent des attaques.

Le Mozambique, 99e, a perdu six places au Classement mondial de la liberté de la presse publié par RSF en 2018.


cmas
Commentaires


Comment