Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Foncier Rural Ivoirien: Le nouveau Système d’Informations Foncières de l’Agence Foncière Rurale est en finalisation

Publié le jeudi 10 janvier 2019  |  Abidjan.net
Foncier
© Abidjan.net par Marc Atigan
Foncier rural: présentation du nouveau système d`informations foncières (SIF)
Abidjan le 09 Janvier 2019. Atelier de présentation du Rapport provisoire de l`étude de faisabilité du nouveau système d`informations foncières de l`Agence Foncière Rurale (AFOR)


Le Système d’Informations Foncières (SIF) est un outil informatique de dématérialisation des documents de délivrance des certificats fonciers et de délimitation des territoires de villages, puis leur archivage électronique. Malheureusement, le SIF actuel ne répond plus aux nombreuses exigences qui entrent en ligne de compte dans la politique nationale de sécurisation foncière rurale. D’où la nécessité de sa refonte. Dans le cadre du Projet d’Amélioration et de Mise en Œuvre de la Politique Foncière Rurale de Côte d’Ivoire, le Cabinet KAVAA a été choisi par l’Agence Foncière Rurale (AFOR) au terme d’une procédure d’appel à concurrence conformément aux exigences de la Banque Mondiale, à l’effet de réaliser une étude de faisabilité du nouveau SIF.

L’AFOR et le Cabinet KAVAA, soucieux de rendre cette étude consensuelle, ont jugé nécessaire de rencontrer tous les acteurs clés de la chaîne foncière sur la base de l’impact et de l’intérêt de leurs activités dans le domaine foncier rural. Toute chose qui a justifié la tenue de l’atelier sur la présentation du rapport provisoire de ladite étude de faisabilité du nouveau SIF, le mercredi 09 janvier 2019 de 9h à 17h à la Résidence Dippoka à Cocody Angré 8e Tranche. Ouvrant l’atelier, le Ministre BAMBA Cheick Daniel, Directeur Général de l’AFOR s’est félicité de la qualité des participants avant de les inviter tous, à prendre une part active dans la consolidation de l’étude, par des contributions et avis efficients.

A sa suite, l’expert du Cabinet KAVAA, le Marocain Abdelali TAOUSS a présenté les différentes composantes de l’étude. En prime, l’analyse détaillée des procédures de la sécurisation foncière rurale et la nécessité de faire évoluer le SIF vers une application entièrement accessible par internet, cette modalité étant appelée « Full web ». Les échanges qui s’en sont suivis, ont permis de recueillir des observations pertinentes afin de permettre à l’AFOR de disposer d’un Système d’Informations Foncières performant et fiable, susceptible d’accélérer et de massifier les procédures de délimitation des territoires de villages et de délivrance du certificat foncier.

Après les travaux de consolidation et de validation de l’atelier, un autre cabinet sera choisi par la même procédure d’appel à concurrence, pour la conception du nouveau SIF de l’AFOR sur la base de l’étude finalisée. Outre le Ministre BAMBA Cheick Daniel et son adjoint, Monsieur David LOUE, Monsieur AKE Ablé Simon, Sous-Préfet de Zonneu, représentant le Préfet du Département de Danané, les Sous-Préfets de Bouaké, Bondoukou, Gagnoa, Agboville et Sakassou, Nanan N’DORI Ando Joseph, membre du Directoire de la Chambre des Rois et Chefs Traditionnels de Côte d’Ivoire, des Directeurs régionaux de l’Agriculture et du Développement Rural, des membres de la société civile… ont pris une part active à la bonne tenue de l’atelier.

Atapointe
Commentaires


Comment