Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Les chefs traditionnels du Bounkani invités à œuvrer pour le maintien de la cohésion sociale

Publié le samedi 12 janvier 2019  |  AIP


Bouna - Le préfet du Bounkani et du département de Bouna, Joseph Kpan Droh, a invité vendredi les chefs traditionnels du Bounkani à œuvrer pour le maintien de la cohésion sociale entre les fils et filles de la région.

''Mettons de côté nos divergences, il faudrait que nous ayons à l'esprit l'intérêt de Bouna qui a besoin de se développer. Je mets donc en mission les chefs traditionnels, surtout sa majesté Niguê-Gbliman et sa cour, pour que leurs enfants, les cadres de la région, assis côte à côte parlent le même langage pour le développement de Bounkani. Je compte sur cette entente", a instruit le préfet de région lors de la cérémonie de présentation de vœux des corps constitués dans les locaux de la préfecture.

Selon le préfet, le retard que connaît la région du Bounkani dans son essor reste en partie lié aux mésententes entre les cadres. Pourtant, cette partie du pays est une zone de forte production d’ignames, d'anacarde et de céréales par une brave population cosmopolite.
De véritables atouts qui, dans un climat de cohésion, peuvent booster l'économie de cette région et amorcer ainsi son développement, a dit le préfet Kpan Droh.

(AIP)
on/kp
Commentaires


Comment