Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Etats Généraux de la Jeunesse : Honorat De Yédagne exhorte la jeunesse à plus de conviction et d’engagement

Publié le mardi 15 janvier 2019  |  Abidjan.net
Atelier
© Abidjan.net par JOB
Atelier de réflexions et d’échanges sur la participation politique des jeunes
Vendredi 11 janvier 2019. Abidjan. Dans le cadre des « États Généraux de la Jeunesse » organisés par le Ministère de la Promotion de la Jeunesse et de l`Emploi des Jeunes, la Fondation Friedrich Naumann pour la Liberté a ouvert dans la matinée du vendredi 11 janvier à Azalaï Hôtel d’Abidjan, un atelier de réflexions et d’échanges sur la participation politique des jeunes.


Dans le cadre des « États Généraux de la Jeunesse » organisés par le Ministère de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, la Fondation Friedrich Naumann pour la Liberté a ouvert dans la matinée du vendredi 11 janvier à Azalaï Hôtel d’Abidjan, un atelier de réflexions et d’échanges sur la participation politique des jeunes.

Cet atelier s’inscrit dans le cadre du volet politique des états généraux de la jeunesse qui se sont déroulés du 9 au 11 janvier 2019, au Palais de la Culture de Treichville, autour du thème : « la jeunesse ivoirienne au centre d’un nouveau pacte social ».

Au cours de la journée du vendredi 11 janvier, il a été question pour le panéliste principal, M. Honorat De Yédagne, ex DG du quotidien national Fraternité Matin, d’animer un panel de discussion sur la sur la participation et la représentation politique des jeunes en Côte d’Ivoire.

Plusieurs jeunes représentants de partis politiques et de la société civile ont assisté religieusement à cette conférence au cours de laquelle, le conférencier s’est inspiré de son témoignage de Directeur général à la tête d’une société étatique. Il a saisi l’occasion pour prodiguer aux jeunes des conseils d’équité, de conviction et d’engagement à briser le joug de la corruption. « Ayez de la conscience qui vous élève et élève le pays vers le haut.

La société ivoirienne a besoin des hommes de valeur, des hommes de conviction. Votre vie n’aura de sens que si vous croyez en vous et en quelque chose. C’est vous qui devez donner un sens à votre vie. C’est vous qui devez donner un but à votre vie », a-t-il dit.

Il a également exhorté les jeunes à être porteurs de rêve, de combat et à être portés par un idéal pour prendre part au changement, car selon lui, rien ne peut s’obtenir sans changement. Honorat De Yedagne a partagé sa vision d’une Afrique digne. « Je rêve d’une Afrique où les jeunes africains vont diffuser leurs idées, se battent pour obtenir leur place dans le monde », a-t-il affirmé.

En outre, l’assistant programme de la Fondation Friedrich Naumann pour la Liberté, Magloire N’Dehi, a-t-il expliqué que cet atelier sur la participation politique des jeunes, s’accorde avec le principe de libéralisme de ladite Fondation. Celle-ci soutient que la démocratie c’est la capacité d’accepter l’expression de la divergence.
La démocratie ne peut être fonctionnelle sans des citoyens politiquement formés et informés. Ce cadre est un outil d’accompagnement des jeunes pour qu’ils aient les outils pour une bonne formation politique. Les recommandations de cet atelier seront reversées dans le rapport général des Etats généraux de la jeunesse.

JOB
Commentaires


Comment