Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
International

Un forum favorise l’initiation de 2.3 millions de jeunes africains au numérique

Publié le mercredi 16 janvier 2019  |  AIP


Abidjan– L’Africa Code Week (ACW) 2018 a permis à 2,3 millions de jeunes sur 37 pays de s'initier au code informatique et aux compétences numériques, selon un communiqué de presse de l’African Media Agency.

Plus de 23 000 enseignants ont ainsi pu être formés sur le programme d'apprentissage numérique ACW en amont des événements du mois d'octobre. Le Maroc, qui utilise Africa Code Week comme levier pour la formation de ses enseignants à l'échelle nationale depuis 2015, se distingue à nouveau cette année avec un record de 5 208 enseignants formés en 2018. Viennent ensuite la Tunisie et le Nigéria avec un total respectif de 2 800 et 2 553 enseignants formés cette année.

La directrice générale de SAP Afrique, initiateur du forum, Cathy Smith, estime que le succès retentissant d'Africa Code Week en dit long sur les besoins véritables et attentes légitimes des jeunes Africains. « Ils ont certes besoin d'opportunités, mais ils ont avant tout besoin qu'on leur enseigne les premiers pas pour pouvoir les saisir. Ils ont besoin de modèles, d'être guidés, d'un cadre, d'espaces d'apprentissage sûrs. »

Après une première phase centrée sur l'alphabétisation numérique et l'éveil des consciences quant à l'importance de telles compétences au 21ème siècle, les partenaires clés ont mis l'accent sur l'impact durable de l'initiative en 2018, redoublant d'efforts pour renforcer les capacités pédagogiques en étroite collaboration avec les gouvernements, écoles et ONG.

Lancée en 2015 par le département de Responsabilité sociétale d'entreprise EMEA de SAP et déjà lauréate de plusieurs prix internationaux, ACW a lieu tous les ans au mois d'octobre. L'initiative compte aujourd'hui sur le soutien de l'UNESCO à travers son initiative YouthMobile, de Google, du Ministère fédéral allemand de la coopération et du développement économique (BMZ), du Cape Town Science Centre, du Camden Education Trust, de 28 gouvernements africains, de plus de 130 partenaires locaux et de 120 ambassadeurs répartis sur tout le continent.


kam
Commentaires


Comment