Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Les bénéficiaires du projet C2D THIMO de la PFS Yopougon désignés par un tirage au sort

Publié le mercredi 16 janvier 2019  |  AIP


Songon- Le tirage au sort des bénéficiaires du projet du Contrat de désendettement et de développement (C2D2) des travaux à haute intensité de main d’œuvre (THIMO) a eu lieu ce mercredi, matin à la mission locale de la plateforme de service (PFS) de Yopougon, sise au sous quartier Banco, a constaté l'AIP.

Le coordonnateur de la PFS de Yopougon, Pierre Claver Zilé Kouassi, a expliqué que le tirage au sort des bénéficiaires est une méthode de recrutement voulu par les bailleurs de fonds afin d'éviter le favoritisme dans la sélection des demandeurs d'emploi.

" Nous avons enregistré 212 postulants qui se sont inscrits sur notre plateforme or nous avons 70 places disponibles et 10 places réservistes. Alors si chacun d'entre eux choisit entre le chiffre 1 et 70, il est retenu d'office pour dire que le destin de chacun se trouve entre ces mains", a indiqué le coordonnateur Zilé Kouassi.

Les THIMO s'inscrivent dans le cadre du C2D emploi jeunes dont l'objectif est de soutenir et amplifier l'action des dispositifs existants d'accompagnement des jeunes vers l'emploi en cofinancement avec l'Agence Française de Développement (AFD).

Après ce tirage au sort, les candidats retenus vont procéder à une visite médicale et se feront vacciner avant leur mise en activité, a souligné Zilé Kouassi, précisant que chaque jeune ayant passé les six mois dans les THIMO , verra son projet financé à hauteur de 120.000 francs CFA.

Pour rappel, des contingents de 2048 et 1500 jeunes ont bénéficié en 2014 et 2016 des THIMO. Fort des résultats probants qu'elle a obtenus, la PFS-CI a été autorisée par le BCPE et l'AFD, à accompagner 4500 nouveaux jeunes, dans le but d'améliorer leur employabilité. Le projet sera étendu sur trois ans, à raison de 1500 jeunes par an, a-t-on appris.


tg/fmo
Commentaires


Comment