Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Développement urbain: Amichia s’imprègne des réalités des quartiers d’Abidjan

Publié le jeudi 17 janvier 2019  |  Ministères
Développement
© Ministères par DR
Développement urbain: Amichia s’imprègne des réalités des quartiers d’Abidjan
Jeudi 17 janvier 2019. Abidjan. Le Ministre de la Ville, François Albert AMICHIA, a débuté, ce jeudi, la seconde phase de sa mission, en descendant sur le terrain pour s’imprégner des réalités des quartiers d’Abidjan. Accompagné des autorités municipales et coutumières des communes concernées, et de ses plus proches collaborateurs, François Amichia a ainsi inspecté les sites comme Yopougon Gesco (entrée d’Abidjan par l’autoroute du Nord), Adjamé 220 et Grand Bloc, ainsi que le plateau du Lycée Technique (ex-Washington) et la Baie de Cocody.


Le Ministre de la Ville, François Albert AMICHIA, a débuté, ce jeudi 17 janvier 2019, la seconde phase de sa mission, en descendant sur le terrain pour s’imprégner des réalités des quartiers d’Abidjan. Accompagné des autorités municipales et coutumières des communes concernées, et de ses plus proches collaborateurs, François Amichia a ainsi inspecté les sites comme Yopougon Gesco (entrée d’Abidjan par l’autoroute du Nord), Adjamé 220 et Grand Bloc, ainsi que le plateau du Lycée Technique (ex-Washington) et la Baie de Cocody.
Il a débuté son périple à Yopougon, dans le quartier précaire de Sodefor Terre Rouge où il a sensibilisé les habitants à respecter les normes d’urbanisme : « Quand on entre dans une ville, l’entrée doit être belle afin de donner envie d’y accéder et d’y vivre. Notre objectif n’est pas de chasser quelqu’un. Mais, nous voulons faire en sorte que votre cadre de vie soit beau. Et que les entrée de nos ville donne l’envie à celui qui arrive d’y accéder », a-t-il révélé à ses hôtes. Au Monde Arabe, un autre quartier de Yopougon qui fait face à Terre Rouge, le Ministre a pu se rendre compte du risque que les occupants des lieux courent en habitant dans des baffons dont les profondeurs dépassent, par endroits, la taille d’un duplex..
Après Gesco, le cap a été mis sur Adjamé. Dans cette commune-carrefour, il s’est enquis de l’état du rond-point de 220. Il a pu constater que cet espace a besoin d’un grand soin. Et il entend se mettre très bientôt en rapport avec le Conseil municipal afin de lui donner un nouvel éclat. Un discours qu’il n’a pas varié au Grand Bloc, le second site d’Adjamé. Aussi a-t-il rassuré les résidents sur son intention de rénover cette cité qui fut naguère l’un des quartiers les plus moderne de la ville d’Abidjan, à l’instar des cités-jardins français : « Abidjan est en pleine modernisation. Mais, nous, Ministère de la Ville, n’avons pas l’intention de démolir le Grand Bloc qui est un des anciens quartiers d’Abidjan. Nous voulons plutôt le rénover. Toutefois, nous comptons sur vous pour nous aider à réhabiliter ce quartier historique d’Abidjan », a indiqué le premier responsable des villes ivoiriennes.

Une annonce reçue avec grande joie par le président de la Fédération ivoirienne des syndicats de co-propriétaires, N’Guessan Charles : « Nous avons justement le souci de redonner une seconde jeunesse à ce quartier. Mais nos tentatives d’entrer en contact avec les autorités ont été, jusque-là, vaines, tant à la Mairie d’Adjamé qu’à la Direction de la Décentralisation. Votre venue nous est donc salutaire. D’ores et déjà le voudrais vous assurer notre total engagement et notre détermination à vous aider dans la réalisation de cette rénovation », a-t-il répondu, au nom des habitants des lieux.

Le plateau du Lycée technique (ex-Washington) par position présente plusieurs atouts pour les communes de Cocody et d’Adjamé. Malheureusement, la croissance de la ville grignote, progressivement, les surfaces vertes limitrophes. Le site est même morcelé sans tenir compte de son relief et des obstacles tels que les bassins de rétention, les grandes voies rapides et les grands ravins causés par les ruissellements des eaux pluviales. Une réalité que le Ministre a pu apprécier de très près.

Le clou de cette première journée de la visite terrain du Ministre de la Ville fut la Baie de Cocody où il est allé s’instruire sur les tenants et les aboutissants de ce projet. : « La Baie est censé donner un meilleur visage à Abidjan. Et nous, Ministère de la Ville qui avons la charge de la gestion des questions liées aux villes, en liaison avec d’autres acteurs, sommes venus pour voir de près et mieux connaître ce projet », a répondu François Amichia en guise de nouvelle, à Doffou Hilaire, le Chef du projet de la Baie de Cocody. Heureux de cette visite, le Chef Doffou a d’abord fait une présentation détaillée et imagée du projet à l’équipe du Ministre Amichia : « Ce projet qui est entièrement financé par l’Etat ivoirien soutenu par ses partenaires financiers, est dans sa phase 2. Celle-ci concerne les voies, installations sportives, l’engazonnement des monticules, le terrassement, les plateformes qui supporteront les autres ouvrages comme les ponts et échangeur (Carrefour de l’Indenié). Cette phase qui est achevée à 52% devrait être bouclée avant la fin de cette année. Quant au pont Haubané, entre les communes du Plateau et de Cocody, sa réalisation débutera bientôt et durera 27 mois », a confié Doffou Hilaire au Ministre Amichia. A cela il faut ajouter, la réalisation prochaine de la coulée verte, sur 300 hectares, entre la forêt du Banco et la Baie de Cocody. Autant de travaux dont la réalisation donnera une grande touche de modernité à la ville d’Abidjan.
Cette phase initiale de la visite terrain du Ministre de la Ville s’achevé ce vendredi 18 janvier 2019, avec les étapes des deux premières capitales de Côte d’Ivoire : Bingerville et Grand-Bassam.

DIRCOM
Commentaires


Comment