Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Plus de 3,4 millions de touristes enregistrés en 2018 (ministre)

Publié le vendredi 18 janvier 2019  |  AIP
Elections
© Partis Politiques par DR
Elections municipales à Port-Bouet : Siandou Fofana dit sa part de vérité


Abidjan, Le ministre du Tourisme et des Loisirs, Siandou Fofana a précisé, jeudi, à Abidjan, lors d’une cérémonie des vœux de ses collaborateurs que la Côte d’Ivoire a enregistré 3,4 millions de tourisme au cours de l’année 2018.

En 2017, le pays avait atteint 3.475.263 touristes contre 3 083 246 en 2016, soit une hausse de 12,7% du nombre de visiteurs. Le ministre a souhaité que cette tendance se poursuive afin de faire de la Côte d’Ivoire une destination prisée.

«Il s’agit de capter les grands évènements pour les domicilier dans notre pays. Il est important d’y travailler et d’y veiller. Nos hôtels en ont besoin ainsi que le pays », a-t-il indiqué.

Un rapport, dénommé “Hospitality Report Côte d’Ivoire 2018” et destiné au secteur du tourisme, relève une embellie dans le secteur touristique ivoirien à travers sa participation au produit intérieur brut (BIT) à hauteur de 5,89% en 2018 contre 5,52% il y a deux ans.

Les investissements réalisés dans le secteur du tourisme en 2017 s’élèvent à 159,261 milliards de francs CFA, a ajouté le rapport réalisé par Jumia Travel.

Le rapport souligne que le pays a accru sa capacité d’accueil à 2531 réceptifs hôteliers en 2017 contre 2041 établissements en 2016, pour un taux d’occupation moyen de 54,55%.

Le district d’Abidjan et la région des Grands ponts, au Sud, dispose du plus grand nombre de réceptifs hôteliers avec 1220 établissements, suivis de la localité de San Pedro (Sud-Ouest), principale porte de sortie du cacao ivoirien, avec 367 hôtels. Au bas de l’échelle, se trouve la région d’Odienné, dans le Nord, avec seulement 19 établissements hôteliers.

En 2017, le secteur du tourisme a généré 8 000 emplois dans le pays, selon le rapport, précisant que la localité d’Assinie est l’une des destinations les plus demandées, avec un coût moyen de nuitée de 80.200 francs CFA, le plus élevé du pays, signale-t-il. Le prix moyen le plus bas revient à Daloa avec 12.600 en moyenne.

Un taux de 64% des réservations sont effectuées par des touristes dont l’âge est compris entre 25 et 44 ans. La France, comme en 2016, reste la destination préférée pour tous les vols à l’international et 70% des réservations sont effectuées sur des hôtels de 2 et 3 étoiles.

(AIP)

bsp/fmo
Commentaires


Comment