Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

La Côte d’Ivoire ambitionne de réaliser 18.600 milliards FCFA d’investissements de 2016-2020 (Esmel Essis)

Publié le jeudi 24 janvier 2019  |  AIP
Cérémonie
© Abidjan.net par PR
Cérémonie de présentation de voeux au secrétaire d`Etat auprès du Premier Ministre, chargé de la Promotion de l`Investissement Privé
Abidjan le 24 janvier 2018. La présentation de voeux 2019 au secrétaire d`Etat auprès du Premier Ministre, chargé de la Promotion de l`Investissement Privé, Emmanuel Essis, s’est tenue ce jeudi dans les jardin de l’Institut Ivoirien de l`Entreprise (INIE). Photo : Emmanuel Essis, Secrétaire d`Etat auprès du Premier Ministre, chargé de la Promotion de l`Investissement Privé


Abidjan, La Côte d’Ivoire ambitionne de réaliser un volume d’investissement de 18.600 milliards francs CFA sur la période 2016-2020, soit trois fois plus qu’en 2012 -2015, a indiqué, jeudi le Secrétaire d’Etat, auprès du Premier ministre chargé de la Promotion de l’Investissement privé, Emmanuel Esmel Essis, lors d’une cérémonie de présentation de vœux organisée à l’Institut ivoirien de l’entreprise (INIE), à Cocody.

Pour le secrétaire d’Etat, par ailleurs directeur général du Centre de promotion des investissements en Côte d’Ivoire (CEPICI), cette ambition explique la création de son département qui a la charge de la promotion, de l’encadrement et du suivi des entrepreneurs. Il lui revient ainsi de relever quelques défis afin d’atteindre les objectifs du gouvernement d’ici à 2020.

Il s’agit de garantir un environnement des affaires favorable avec la facilitation, la dématérialisation des procédures et le renforcement du cadre juridique, de développer l’entrepreneuriat national et d’œuvrer pour la mise en place des mesures d’incitation à l’investissement.

«Le gouvernement ivoirien a mis le secteur privé au centre de son action gouvernementale et économique. Ainsi, le secteur privé devient le « drive » de tout ce qui se conquiert comme performance économique », a signifié Esmel Essis, encourageant ses collaborateurs à travailler avec célérité, discipline et à œuvrer pour le développement des entreprises.

Le CEPICI a enregistré 42 762 entreprises créées à son Guichet unique des formalités des entreprises (GUFE), de 2013 à 2018. Pour la seule année 2018, plus de 14 812 entreprises ont été créées, contre 2775 en 2013 au tout début du processus des reformes, relève-t-on.

(AIP)

tad/fmo
Commentaires


Comment