Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Le Congrès du RHDP sous haute surveillance militaire

Publié le samedi 26 janvier 2019  |  AIP
Congrès
© Abidjan.net par Marc ATIGAN
Congrès ordinaire du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix
Abidjan le 26 Janvier 2019. Ouverture de la Cérémonie marquant l`apothéose du Congrès ordinaire du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix Au stade Felix Houphouët Boigny.


Abidjan- Le congrès du RHDP, parti unifié de ce samedi est placé sous haut contrôle militaire, a constaté l’AIP, sur les lieux lors du contrôle d’accès aux loges de la tribune du stade Félix Houphouët-Boigny.

Les participants sont mis dans un rang en vue de procéder au contrôle et à la fouille par les forces de l’ordre. Ce dispositif sécuritaire est assuré à la fois par des bénévoles en tee-shirt emmargé de sécurité et aussi par les éléments de la compagnie républicaine de sécurité (CRS), le Groupement mobile d’intervention (GMI) suivi de la Garde républicaine pointé de partout aux environs de stade, note-t-on.

Un dispositif sécuritaire est déployé à chaque tribune pour contrôler les entrées et les sorties de ce stade. Ce contrôle se fait sous une bâche blanche dressée à cet effet. Les participants pourront seulement faire leur enter à ce lieu de ce congrès après avoir franchi cette étape de contrôle obligatoire, indique-t-on.

Vu l’affluence des participants, une entrée des tribunes lagunaires est ouverte pour permettre à ceux-ci d’aller occuper vite les places avant le déroulement effectif de cette messe politique, observe-t-on.

La police est rendez-vous pour sécuriser les personnes et les biens. A ce propos, un agent de la police nationale a fait savoir aux participants que, selon les dispositifs sécuritaires établis, il leur est interdit de prendre toute la rue venant des feux tricolores avant le premier arrondissement de cette commune car un coté de la voie est réservé aux véhicules et l’autre coté aux participants de peur qu’ils ne soient renversés par ces engins.

Des barres de fer ont été mis aux environs de ce stade pour créer la sécurité afin qu’aucun participant ne puisse brader ce corridor pour se retrouver facilement à la porte d’entrée. Pour les véhicules, des parkings ont été aussitôt montés pour leur sécurité. A ce niveau, des véhicules officiels sont stationnés à un endroit et les autres véhicules, ayant servi à transporter les militants, sont également arrêtés dans un autre endroit, remarque-t-on.

Plusieurs cargos de la police nationale ont été déployés pour mettre de l’ordre et défendre les personnes et les biens. Ces hommes d’armes rencontrés accomplissent cette tâche avec beaucoup d’engouement en escortant les militants jusqu’à la porte d’entrée de la tribune de ce stade.


asga/fmo
Commentaires


Comment