Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Congrès du RHDP: Le candidat du parti à la prochaine présidentielle sera connu en 2020

Publié le samedi 26 janvier 2019  |  AIP
Congrès
© Abidjan.net par Marc ATIGAN
Congrès ordinaire du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix
Abidjan le 26 Janvier 2019. Ouverture de la Cérémonie marquant l`apothéose du Congrès ordinaire du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix Au stade Felix Houphouët Boigny.


Abidjan- Le candidat du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP), à la présidentielle de 2020, sera connu en 2020, a annoncé, samedi, le président du parti, Alassane Ouattara, précisant qu’il sera désigné par voie démocratique et que tous pourront se présenter.

« Oui, ce choix sera un choix démocratique. Tout le monde pourra être candidat. Tout le monde y compris ceux qui sont absents (au congrès) peuvent être candidat s’ils le veulent », a déclaré M Ouattara dans son discours d’orientation, à la clôture du premier congrès ordinaire RHDP.

Pour l’heure, le président du RHDP a indiqué vouloir organiser son parti dans le premier trimestre 2019 avec la mise en place notamment des structures spécialisé et des organes centraux, en vue de la désignation en 2020 de « notre candidat pour l’élection présidentiel de 2020 ».

Le RHDP a clôturé, samedi, son premier congrès ordinaire avec un gigantesque rassemblement au stade Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan-Plateau. Ce rendez politique, pour constituer officiellement le parti des houphouétistes, a démarré, vendredi, avec l’ouverture des travaux préparatoires qui avaient réuni plus de 10 000 congressistes, rappelle-t-on.

Plus de 100 000 militants, selon le rapport général du congrès, ont pris part à la cérémonie de clôture qui a revêtu l’aspect d’une gigantesque fête populaire, dans un stade Félix Houphouët-Boigny, pris d’assaut par une foule nombreuse qui a chanté et dansé aux rythmes des mélodies urbaines et tradi-modernes, dans une ambiance carnavalesque.

L’un des grands absents à ce congrès a été le président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro officiellement hors du pays, signale-t-on. Ce dernier, vice président du Rassemblement des républicains (RDR), a pris quelques distances avec ses camarades de parti, rappelle-t-on. Un éloignement occasionné par une divergence de point de vue quant au processus de création du RHDP.

« Il n’y aura pas d’exclusion », a insisté Alassane Ouattara, étendant même l’appel à des partis qui, pour l’heure, ont refusé le projet RHDP. « Quel que soit le parti, quel que soit le responsable du parti, venez si vous le voulez, pour être candidat et les militants choisiront le candidat du RHDP, l’année prochaine », a-t-il lancé, dans un stade Félix Houphouët-Boigny bondé de militants, le réclamant comme candidat.

Il a remis sa réponse à l’année prochaine qui, selon lui, tiendra compte de l’intérêt de la Côte d’Ivoire et de ses habitants. De la nécessité impérieuse de construire un Etat pacifié durablement, résolument engagé vers le futur et qui ne regardera plus en arrière.

Le Président Ouattara a évoqué la possibilité également d’un passage de témoin partant de la conviction qu’il y a des personnes qui peuvent faire mieux.

« J’ai été ,même si ma modestie doit en souffrir, la personnalité politique qui a été la personne la plus proche du Président Félix Houphouët-Boigny. Il me disait que la chose la plus importante, c’est l’humilité. Qu’il ne faut jamais penser qu’on est le seul à détenir la vérité parce que la vérité peut être chez quelqu’un d’autre. Faut avoir l’humilité et se dire que quelqu’un d’autre peu être mieux que vous. C’est cela l’humilité », a-t-il fait comprendre.


kg/fmo
Commentaires


Comment