Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Sécurité/Fabrication de rangers et d’équipements militaires : Une unité de production s’implante en Côte d’Ivoire

Publié le lundi 28 janvier 2019  |  Abidjan.net
Fabrication
© Autre presse par DR
Fabrication de rangers et d’équipements militaires : Une unité de production s’implante en Côte d’Ivoire


Une jeune société ivoirienne spécialisée dans la fabrication des rangers 100% ivoirienne aux normes européennes en Côte d’Ivoire et de la sous-région avec une capacité de production de 300 paires a ouvert à Abidjan.

La Sotex.ci a installé à Abidjan, une unité intégrée, composée de lignes d’assemblage de vêtements spéciaux de sécurité avec une capacité de production de 12 000 vêtements. Elle développe par le biais de son unité intégrée, le « made in Côte d’Ivoire et participe à la création d’emplois directs (100 personnes) et indirects (75 personnes). L’entreprise encourage fortement la promotion du genre en facilitant l’accès des femmes qui sont majoritaires dans son atelier de confection. Elle se présente comme vecteur de développement économique pourvoyeuse d’emplois.

Les responsables de la Sotex.ci qui prévoient un redéploiement à l’export nécessaire à son développement dans les prochaines années, ont saisi l’occasion du salon international sur la Sécurité ShieldAfrica 2019 à Abidjan, pour exposer leur expertise aux visiteurs du Salon. ShieldAfrica se présente comme le salon leader du continent Africain répondant aux besoins en sécurité et défense et réservé aux professionnels. Il attire en Côte d’Ivoire des milliers d’exposants venus, d’Afrique, d’Europe, d’Amérique et d’Asie. « La protection et le contrôle des frontières » est le thème qui a été retenu pour ce 5e salon qui se veut un espace de rencontre, d’échange et de partage d’expertise, mais aussi de solidarité selon les termes du ministre ivoirien de l’Intérieur et de la Sécurité, Sidiki Diakité.


Elisée B.
Commentaires


Comment