Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Sport
Article
Sport

Le comité exécutif de la Fédération ivoirienne de rugby instruit sur le nouveau mode de financement de World Rugby (Communiqué)

Publié le lundi 28 janvier 2019  |  AIP


Abidjan, L’Officier de développement régional de Rugby Afrique, Charles Yapo, a instruit récemment les membres du comité exécutif de la Fédération ivoirienne de rugby (FIR) sur les nouveaux critères de financement mises en place par World Rugby, rapporte APO Group, lundi.

« Si par le passé, l’octroi de financement de World Rugby n’était basé sur aucun critère, maintenant l’instance faitière de la balle ovale au monde a mis en place des règles d’évaluations pour permettre aux fédérations de bénéficier de cette manne financier », souligne le texte.

Ainsi, quatre axes d’évaluation ont été établis par World Rugby. Il s’agit du développement, du rugby féminin, du rugby masculin, du financement et de la participation (ndlr : tous ce qui concourent à accroitre le nombre de pratiquants).

« Le financement au niveau de world Rugby va changer. Il était donc important pour d’échanger avec les dirigeants fédéraux sur la question. Il était important que la FIR connaisse les critères qui constitueront l’évaluation. Il est important de prendre le maximum de points pour avoir un budget conséquent », a fait savoir Charles Yapo au terme de sa rencontre d’échange avec les membres du Comité exécutif de la FIR, présidé par Elvis Tano.

L’Officier Rugby Afrique a félicité la FIR pour le travail accompli au niveau des compétitions de jeunes, des U20. Toutefois, il a fait remarquer que le rugby féminin pour l’heure constitue une faiblesse pour l’équipe dirigée par Dr Elvis Tano. Il a donc exhorté l’ensemble du comité exécutif a œuvré pour de le développement du rugby féminin.

Au terme de cette rencontre, Charles Yapo, a remis à la fédération un lot de matériel sportif pour poursuivre les actions de développement du rugby en Côte d'Ivoire.

(AIP)

cmas
Commentaires


Comment