Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

L’Etat va continuer à appuyer la presse en 2019, rassure le président Ouattara

Publié le lundi 28 janvier 2019  |  AIP
Nouvel
© Abidjan.net par Marc ATIGAN
Nouvel an: cérémonie de présentation des vœux de la presse au Président de la République
Abidjan le 28 Janvier 2019. Présentation des vœux de la presse nationale et des organisations de presse au Président Alassane Ouattara à l`occasion du Nouvel An. Photo : Alassane Ouattara,Président de la République de Cote d`Ivoire.


Abidjan, Le président Alassane Ouattara a rassuré les acteurs de la presse en Côte d’Ivoire que l’État va continuer à appuyer leur secteur en 2019 pour son épanouissement, mais aussi pour la préservation de la dignité des journalistes, lundi à l’occasion de la cérémonie de présentation de vœux de nouvel an de la Presse à son endroit.

Alassane Ouattara a dit également avoir pris bonne note des doléances exprimées par l’Union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire (UNJCI) et le Groupement des éditeurs de presse de Côte d’Ivoire (GEPCI).

Pour le chef de l’Etat, il y a une nette amélioration dans la qualité du contenu des journaux qui doivent s’inscrire en 2019, dans cette même dynamique. « Vos doléances ont bien été entendu et je vous réitère mon engagement à soutenir vos efforts. L’Etat fera ce qui est sa possibilité pour vous soutenir », a assuré le chef de l’Etat.

M. Ouattara a en outre salué le rôle primordial que jouent les médias dans la promotion de la démocratie, non sans relevé que le gouvernement ne ménagera aucun effort pour demeurer sur cette lancée. « Notre pays a connu des avancées significatives en matière de liberté de la presse et nous poursuivrons nos efforts », a relevé M. Ouattara.

Auparavant, son ministre de la Communication et des Médias, Sidi Tiémoko Touré a mis en relief sa détermination « à poursuivre les échanges avec la corporation « en vue d’un épanouissement des acteurs du secteur ».

Les présidents du GEPCI, Patrice Yao et de l’UNJCI, Moussa Traoré ont mis en relief les difficultés rencontrées par leur corporation. Ils ont plaidé pour le renouvellement de la subvention de l’Etat relative à l’impression de leurs journaux. « (…), le secteur se noie, nous vous prions de pérenniser l’aide à l’impression pour aider nos entreprises (…), car plusieurs groupe s’apprêtent à procéder à un vaste mouvement de licenciement », a indiqué le président du GEPCI, Patrice Yao.

La volonté du Gouvernement de soutenir la presse a déjà fait l’objet de plusieurs initiatives. En l’occurrence, l’octroi de plus de 800 millions de FCFA à des entreprises de presse toutes catégories confondues au titre de subvention, rappelle-t-on.

(AIP)

gak/tm
Commentaires


Comment