Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Cohésion sociale : La Ministre Mariatou Koné invite les femmes du RHDP à la tolérance et au pardon.

Publié le mardi 29 janvier 2019  |  Ministères
Conférence
© Abidjan.net par PR
Conférence de presse des femmes du RHDP relative aux propos du président du PDCI
Abidjan le 28 janvier 2019. les femmes du Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) ont animé une conférence de presse ce lundi pour dénoncer des propos tenus par le président du PDCI, Henri Konan Bédié, lors d`une rencontre avec des jeunes à Daoukro. Photo : Koné Mariatou, ministre de la cohésion sociale


Le Professeur Mariatou Koné, Ministre en charge de la Cohésion Sociale a invité les femmes de son parti , le Rassemblement des Houphouétistes pour la Paix (RHDP) à la tolérance et au pardon.

Elle a lancé cet appel le lundi 28 janvier depuis le palais de la culture de Treichville, à Abidjan, où plus d’un millier de femmes se sont mobilisées pour dénoncer les propos « injurieux » tenus samedi dernier à l’endroit de leur formation politique par Henri Konan Bédié, Président du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire.

S’adressant aux femmes du RHDP et au-delà à tous les militants de ce parti, la ministre de la cohésion sociale s’est voulue formelle. « Mettez balle à terre ; On ne répond pas à la provocation par la provocation. On ne répond pas aux injures par des injures. On ne répond pas à la violence par la violence. Notre priorité doit être le développement de notre pays, le vivre ensemble comme nous l’enseigne le Président Alassane Ouattara. Soyez donc des ambassadrices de paix » a encouragé le Professeur Mariatou Koné.

Elle a, en outre encouragé les femmes de Côte d’Ivoire à œuvrer en faveur de la paix et de la stabilité du pays. « Durant les différences crises que notre pays a traversé, les femmes ont toujours été les plus grandes victimes.

Elles ont perdu leurs enfants ou leurs époux . Nous devons désormais dire non à la violence et oui à la paix, à la stabilité et au développement » a-t-elle insisté.
La cérémonie a enregistré plus d’un millier de femmes issues des différentes régions de Côte d’ Ivoire.

La Ministre Kandia Camara a pour sa part invité à une Côte d’Ivoire unie sans aucune distinction ethnique. « Nous voulons une Côte d’Ivoire ou on ne catégorisera plus selon l’appartenance ethnique » a-t-elle souhaité.
Commentaires


Comment