Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Secteur minier : le gouvernement renforce son dispositif de lutte contre l’orpaillage clandestin à Bozi, dans la région de Bouaflé

Publié le mercredi 30 janvier 2019  |  CICG-Côte d’Ivoire
Lancement
© CICG-Côte d’Ivoire par DR
Lancement du "projet chantier-école"
Bouaflé, lundi 28 janvier 2019. Au cours du lancement du "projet chantier-école" dans le secteur de la petite mine, le ministre Jean Claude Kouassi a indiqué que le projet vise entre autre à éradiquer l’orpaillage clandestin et ses conséquences néfastes sur les populations.


Abidjan – Au cours du lancement du "Projet chantier-école" dans le secteur de la petite mine, le lundi 28 janvier à Bozi, dans le département de Bouaflé, le ministre des Mines et de la Géologie, Jean Claude Kouassi a indiqué que le projet vise, entre autres, à éradiquer l’orpaillage clandestin et ses conséquences néfastes sur les populations.

« À court terme, l’ouverture de chantiers-écoles sur l’ensemble du territoire national doit nous permettre de contenir, puis de réduire sensiblement l’orpaillage clandestin et ses effets nocifs sur la santé, la sécurité des populations et l’environnement », a-t-il dit.

Selon le ministre, le chantier-école de Bozi vient à la suite de l’installation, le 26 décembre 2018, d’une brigade de répression des infractions au code minier pour lutter efficacement contre l’orpaillage clandestin.

Pour cette phase pilote, le chantier-école de Bozi accueillera 20 apprenants. Après 11 semaines de formation, ils bénéficieront de qualifications professionnelles nécessaires pour exercer dans le secteur de la petite mine. Et ce, dans le respect des potentialités des régions du pays et des exigences environnementales, fiscales et sociales.

Après la phase pilote de Bouaflé, suivra celle de Boundiali, puis la mise en place d’autres chantiers-écoles sur des sites miniers.
Commentaires


Comment