Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Entreprenariat jeunes en Côte d’Ivoire: Ce que proposent les Etats généraux de la Jeunesse

Publié le mercredi 30 janvier 2019  |  Ministères
Entreprenariat
© Ministères par DR
Entreprenariat jeunes en Côte d’Ivoire: Ce que proposent les Etats généraux de la Jeunesse
« Entreprendre jeune et réussir : quelles clés ? ». C’est le thème d’un panel qui a eu lieu au cours des Etats Généraux de la Jeunesse (EGJ) qui se sont tenus les 9, 10 et 11 janvier 2019 au Palais de la Culture e Treichville.


« Entreprendre jeune et réussir : quelles clés ? ». C’est le thème d’un panel qui a eu lieu au cours des Etats Généraux de la Jeunesse (EGJ) qui se sont tenus les 9, 10 et 11 janvier 2019 au Palais de la Culture e Treichville autour du thème principal « la jeunesse ivoirienne au centre du nouveau pacte social ».

En proposant ce thème, le ministère de la Promotion de la Jeunesse et de l’emploi des jeunes, initiateur des Etats généraux de la jeunesse, veut positionner l’expérience entrepreneuriale comme un moyen sûr pour l’insertion professionnelle.

Les échanges qui se sont déroulés ont permis de relever les défis auxquels les jeunes sont confrontés dans l’entreprenariat, de présenter les meilleures pratiques dans le domaine entreprenariat et les enjeux en matière d’entreprenariat jeune.

« Il existe une culture entrepreneuriale chez le jeune ivoirien mais ladite culture est inhibée par le manque de prise de risque chez le jeune. Les procédures administratives et surtout le manque d’apports financiers des structures bancaires portent un coup à cette culture », ont fait savoir dans leur ensemble les panélistes notamment Sandra KOUAKOU, Directrice Générale de Platine Communication, Evariste AKOMIAN, Directeur Général de Solar Park, Daniel OULAI, Directeur Général Grainothèque et Ibrahim Ben Aziz KONATE, Directeur Général de Volaille d’Or.

Pour réussir les expériences entrepreneuriales, ils ont tous reconnu qu’il faut d’abord manifester la volonté de réussir. Ensuite être formé, avoir une vision et pour finir avoir l’esprit de leadership.

Pour gagner le pari de l’entreprenariat jeunes en Côte d’Ivoire, les panélistes et participants ont formulé plusieurs recommandations. En attendant la remise du rapport final au Ministre Mamadou Touré, ils ont invité le gouvernement à agir sur la fiscalité afin d’inciter les jeunes à s’investir pleinement dans l’entrepreneuriat.

Les panélistes ont suggéré la création dans plusieurs zones géographiques du territoire, des pôles industriels à fort potentiel d’embauche, avant de les rétrocéder à des investisseurs privés nationaux. Ils ont proposé la simplification et la clarification du contenu des mesures incitatives pour les rendre plus accessibles à tous les acteurs, les jeunes y compris non sans manquer de faire des évaluations périodiques pour mesurer l’impact de l’ensemble des mesures d’incitation sur la création de nouveaux emplois.

Toujours dans cette dynamique, il a été demandé de prendre en charge dans l’élaboration des mesures d’incitation à la création d’emploi, la question de l’employabilité des jeunes.
Commentaires


Comment