Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Le tracé de l’autoroute Bouaké Frontières Burkina et Mali au centre d’un Atelier ouvert à Abidjan

Publié le jeudi 31 janvier 2019  |  Abidjan.net
Atelier
© Autre presse par DR
Atelier de réflexion sur le tracé de l`autoroute Bouaké - Frontière Burkina Faso et Bouaké - Frontières Malienne
Le tracé de l’autoroute Bouaké-Frontière Burkina Faso et l’autoroute Bouaké-Frontière Mali est au centre d’un Atelier qui s’est ouvert ce mercredi 30 janvier 2019 à Abidjan, à l’initiative de l’Agence de Gestion des Routes.


Le tracé de l’autoroute Bouaké-Frontière Burkina Faso et l’autoroute Bouaké-Frontière Mali est au centre d’un Atelier qui s’est ouvert ce mercredi 30 janvier 2019 à Abidjan, à l’initiative de l’Agence de Gestion des Routes.

Selon le Directeur général Adjoint de l’Agence de Gestion des Routes Yapo Calice, cet Atelier vise à restituer les études préliminaires afin de choisir les tracés optimums qui vont permettre de partir de Bouaké jusqu’à la frontière du Mali et la frontière du Burkina Faso. Les techniciens réunis au cours de cet Atelier discuteront des variantes qui leur ont été proposées par le bureau d’études. Le cabinet va procéder à l’étude d’avant-projet détaillé qui va durer huit mois, après que les autorités ont donné les instructions, a expliqué le Directeur général adjoint de l’Agence de gestion des Routes.

L’autoroute aura trois sections. La première partira de Bouaké à Ferké, avec 250 km ; la deuxième section, Ferké au Burkina Faso, 80 km et la troisième section ira de Ferké au Mali, 100 km, soit environ 430 km. Coulibaly Bê, Conseiller Technique chargé des routes bitumées et grands projets, représentant le ministre de l’Équipement et de l’Entretien routier Amédé Kouassi s’est félicité de ce que le développement autoroutier devient de plus en plus important.

Le Chef de division infrastructures de la Commission de l’UEMOA Aboubacar Sidiki Touré a expliqué que dans le cadre du Traité d’amitié et de coopération qui lie la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso, les deux gouvernements ont retenu de réaliser l’autoroute Yamoussoukro-Ouagadougou. Ce projet rentre dans la droite ligne du programme économique régional de l’UEMOA qui a décidé d’accompagner les États pour la mise en œuvre du projet.



Elisée B
Commentaires


Comment