Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Financement du budget de l’Etat : Plus de 1975 milliards Fcfa de ressources extérieures mobilisées en 2018, tous instruments confondus

Publié le samedi 2 fevrier 2019  |  Minutes Eco
Mines
© Abidjan.net par Marc Innocent
Mines et Pétrole: l`atteinte des standards internationaux au centre d`un atelier de formation
Le Conseil National de l`Initiative pour la Transparence des Industries Extractives (ITIE) a organisé en partenariat avec son secrétariat international, un atelier de formation ayant pour but d`amener les pays de la zone Afrique Francophone a atteindre les standards internationaux dans le secteur des mines et du Pétrole. Le Ministre Adama Koné chargé de l`Economie et des Finances a ouvert les travaux au nom du Premier Ministre Daniel Kablan Duncan.


Le ministre de l’Economie et des Finances, Adama Koné, a dressé ce mercredi 30 janvier au 20e étage de l’immeuble Sciam, devant les personnels venus massivement lui présenter les vœux du nouvel an, un bilan positif de la gestion 2018 de l’exécution des missions dévolues au département ministériel. Il incombait au ministère de « créer les conditions favorables au développement de l’activité économique et de mobiliser les ressources nécessaires au financement des actions inscrites au budget. » Ces missions ont été exécutées convenablement, à juger par les résultats présentés par le ministre Adama Koné.

A l’analyse, les montants cumulés des ressources mobilisées à l’extérieur en 2018, tous instruments financiers confondus, s’élèvent à +1975,18 milliards de Fcfa. A fin décembre 2018, détaille l’argentier de l’Etat, +466,2 milliards Fcfa ont été mobilisés sur le marché régional, avec une forte participation de l’ensemble des acteurs du système bancaire. Au-delà, sur le marché financier international, une opération d’eurobond pilotée par le ministère s’est soldée par la levée d’environ 1,75 milliard d’euros, soit +1115 milliards Fcfa, avec une maturité de 30 ans. Par ailleurs, souligne Adama Koné, il a été procédé à la mise en œuvre satisfaisante des mesures et actions nécessaires au décaissement des appuis budgétaires auprès des partenaires tels que la Banque mondiale pour un montant de 60 milliards Fcfa et l’Union européenne pour 21 milliards Fcfa.
... suite de l'article sur Minutes Eco

Commentaires


Comment