Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Le projet immobilier des agents du Trésor ivoirien réalisé à 30%

Publié le lundi 4 fevrier 2019  |  APA
Le
© APA par Saliou AMAH
Le projet immobilier des agents du Trésor ivoirien réalisé à 30%
Samedi 02 Février 2019. Le projet immobilier des agents du Trésor et de la comptabilité publique de Côte d’Ivoire a atteint à ce jour un taux de réalisation de 30%, a annoncé, Daouda Bakayoko, Directeur général de E2JS Construction, l’entreprise en charge des travaux.


Le projet immobilier des agents du Trésor et de la comptabilité publique de Côte d’Ivoire a atteint à ce jour un taux de réalisation de 30%, a annoncé, samedi, Daouda Bakayoko, Directeur général de E2JS Construction, l’entreprise en charge des travaux.

Situé à Bingerville, dans la banlieue Est d’Abidjan, sur une superficie de 42 hectares, ce projet immobilier de près de 1000 logements devrait être réalisé et livré d’ici fin 2020.

« Au jour d’aujourd’hui, de façon globale, nous sommes à 30% de taux de réalisation de ce projet sur les 941 logements à réaliser et à livrer d’ici fin 2020 », a déclaré Daouda Bakayoko, à l’issue d’une visite guidée sur le chantier avec le Directeur général du Trésor et de la comptabilité publique, Jacques Konan Assahoré, accompagné des souscripteurs.

« Je tiens à rassurer les différents partenaires que nos équipes sont à la tâche. Nous avons 500 à 600 ouvriers qui sont à la tâche jour et nuit pour pouvoir réaliser nos objectifs », a-t-il ajouté, espérant «réaliser ce rêve» pour les agents du Trésor et de la comptabilité publique dans le délai imparti.


Selon M. Assahoré, ce projet constitue le quatrième axe du Plan stratégique de développement (PSD) du Trésor et de la comptabilité publique qui est d’offrir un bien-être social aux agents. « Le bien-être social commence par avoir un toit », a-t-il souligné.

Il s’agit dans le Plan stratégique de développement du Trésor et de la comptabilité publique, de faire « en sorte que nos collaborateurs se sentent à l’aise pour conduire à bien les nombreux chantiers que nous avons initiés. Et se sentir bien, c’est déjà dormir dans une maison qui vous appartient », a encore insisté le patron du Trésor ivoirien.

Cet engagement vis-à-vis des agents du Trésor, entériné par le ministre de l’économie et des finances, s’inscrit dans le cadre de l’ambition du gouvernement d’offrir un toit à chaque ivoirien. « C’est un engagement fort qu’il convient de mener à bout, de réaliser », a promis le directeur général du Trésor et de la comptabilité publique.


« Aujourd’hui, nous sommes venus sur le terrain et nous avons vu que les choses avancent à satisfaction. On ne peut qu’être heureux et content mais surtout demander à l’entreprise de continuer dans cette dynamique de sorte que, ce que nous avons vu débouche sur un projet totalement achevé à la satisfaction de nos collaborateurs », a conclu Jacques Konan Assahoré.

Auparavant, des souscripteurs ainsi que des représentants de syndicats ont également exprimé leur satisfaction avec l’état d’avancement des travaux marqué par 475 maisons déjà sorties de terre. Trois types de maisons sont proposés aux agents du Trésor : la villa de type A à 20 millions FCFA, la villa de type B à 25 millions FCFA et la villa duplex à 36 millions FCFA.

Selon le président du Comité de pilotage, Ignace Kossonou, « c’est un projet qui suscite beaucoup d’engouement » chez les agents du Trésor qui sont au nombre de 4000.

« Nous sommes 4000 agents au Trésor. Mais comme on ne peut pas construire pour les 4000 agents à même temps, monsieur le directeur général nous a instruit pour commencer par les +gagne-petit+», a poursuivi M. Kossonou, également Conseiller du Directeur général du Trésor et de la comptabilité publique.


« Quand on a lancé le projet, il y a eu environ 2000 agents qui se sont inscrits. Mais il fallait prendre 1000. Et sur les 1000 ont a retenu 941 pour le moment », a-t-il ajouté, relevant que « ça intéresse tout le monde ».

En 2013, un programme présidentiel de construction de logements sociaux et économiques a été lancé par les autorités ivoiriennes. Il vise à construire 60 000 logements en cinq ans. Dans cette optique, l’Etat ivoirien a fait le choix stratégique d’avoir recours à des opérateurs privés pour stimuler l’investissement privé.

On estime aujourd’hui en Côte d’Ivoire à environ 400 000 unités, le déficit annuel en logements. Pour résorber ce déficit, le gouvernement a réajusté son programme de logement en 2015 avec un nouvel objectif de 150 000 logements en cinq ans.

LS/APA
Commentaires


Comment