Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Santé
Article
Santé

Le cancer se guérit de mieux en mieux, selon la directrice du CNRAO

Publié le lundi 4 fevrier 2019  |  AIP


Abidjan – Dans le monde, le cancer se guérit de mieux en mieux et à défaut, peut être transformé en maladie chronique comme le diabète et l’hypertension même s'il n'a pas le même niveau de gravité avec ces maladies, a déclaré la directrice du Centre national de radiothérapie Alassane Ouattara (CNRAO), Pr Didi Kouko Coulibaly.

Pour le Professeur Didi Kouko Coulibaly, la lutte contre le cancer avance en Côte d’ivoire par la volonté des autorités ivoiriennes. "Aujourd’hui le cancer n’est pas forcement fatal. Il n’est pas lié à la mort", a insisté, lundi, la directrice du CNRAO, au terme d'un déjeuner de presse organisé dans son établissement sanitaire, à l'occasion de la journée mondiale du cancer 2019.

Pour contrer l'avancée de cette maladie, des soins d’accompagnement sont associés au traitement des malades." Nous avons un accompagnement avec des groupes de parole, des ateliers de beauté, des activités sportives et de natation", a-t-elle affirmé.

En outre, la Côte d'Ivoire dispose d'un plateau technique complet pour le diagnostic et le traitement des malades atteints du cancer, selon le chef du service cancérologie au Cente hospitalier universitaire (CHU) de Cocody, Pr Adoubi Innocent, à la suite du Professeur Didi Kouko Coulibaly.

« Nous avons de centres d’imagerie dotés d’appareils de pointe pour faire de bon diagnostic et au niveau des prélèvements, des laboratoires performants", a-t-il dit. Le cancer du sein, du col de l’utérus et de la prostate ont la possibilité d’être guéri ou d’être stabilisé avec les moyens que nous avons, a assuré Professeur Adoubi Innocent.

Au 25 janvier dernier, le CNRAO a reçu 1404 nouveau patients, administrés 4479 consultations dont 4089 consultations d’oncologie médiale, 74 en hématologie, 316 en radiothérapie et 78 consultations de psychologie, a relevé la directrice du Centre national de radiothérapie Alassane Ouattara, Professeur Didi Kouko Coulibaly.

Le thème de la journée était " le nouveau né de la lutte contre le cancer en Côte d’Ivoire : Centre national de radiothérapie Alassane Ouattara (CNRAO).

Cet premier établissement de traitement du cancer en Côte d’Ivoire doit permettre aux populations d’accéder aux thérapies de haut niveau et aux technologies développées pour le traitement et la prise en charge des patients atteints de cancer, avait insisté le chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara, lors de son inauguration.


nmfa/kam
Commentaires


Comment