Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Plus de 5 tonnes de produits prohibés incinérés à Gagnoa

Publié le jeudi 7 fevrier 2019  |  AIP


Gagnoa - Plus de cinq tonnes de produits périmés, contrefaits et prohibés saisis sur les opérateurs économiques de la région du Goh, ont été incinérés jeudi à la décharge de Gagnoa, en présence du représentant du préfet, le secrétaire général 1 de Préfecture du Goh, Anoh Angoratchi Noël.


Ce sont 4 821 kg de produits périmés, 110 Kg de produits contrefaits et 79 kg de produits prohibés, d’un montant global de 3. 893. 825 FCFA, qui ont été détruits et incinérés, a assuré N’Cho Béda Jean, directeur régional du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des Petites et Moyennes Entreprises du Goh.


Il s’agit de produits de tout genre, saisis dans le cadre des missions effectuées sur le terrain au cours de l’année civile 2018, apprend-on.


Les produits périmés sont souvent évacués « malheureusement » vers les boutiques des villages environnants, à la veille des fêtes de fin d’années notamment, a révélé le directeur régional, précisant qu’il s’agit de produits dont la date d’utilisation et/ou de consommation est atteinte, et qui se retrouvent « frauduleusement encore » sur le marché.

« Cela pourrait porter atteinte à la santé publique », a-t-il regretté, avant de soutenir que ces produits dont le conditionnement ne respecte pas la réglementation en vigueur, se retrouvent essentiellement au niveau des laits, sucres et produits alimentaire, huile de table raffinés interdits, boisson soda à la vente. « Nous tenons à protéger l’industrie locale », a insisté le directeur régional.


« Que la population soit le premier contrôleur en vérifiant toujours les dates de péremption de produits », plaide N’Cho Béda, qui invite les acteurs du commerce à se conformer à la réglementation, avec pour objectif, que les populations soient plus proche de la direction régionale.


dd/ask
Commentaires


Comment