Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Vers la recherche d’un mécanisme de règlement de contentieux lors de la campagne de l’anacarde dans le Hambol

Publié le jeudi 7 fevrier 2019  |  AIP
La
© Autre presse par DR
La noix de cajou


Katiola - Les acteurs de la filière anacarde de Katiola ont souhaité jeudi, la recherche d’un mécanisme de règlement de contentieux au cours de la campagne de l’anacarde, lors de l’atelier de lancement des activités des comités de veille et de suivi de la commercialisation de l’anacarde pour la campagne 2019, à l’hôtel Hambol de Katiola.

Les participants ont été unanimes sur le fait que des pisteurs sont souvent poursuivis par des acheteurs agréés pour détournements ou abus de confiance des fonds alloués à des tonnages recommandés.

Une des raisons de cette situation est que la plupart des pisteurs recrutés par les acheteurs agréés ne savent ni lire, ni écrire. Ce qui occasionne le mauvais remplissage des documents d’achats qui nuisent à la traçabilité.

Le conseiller spécial du Directeur général du conseil coton anacarde, Philippe N’Dri a rassuré l’ensemble des participants de ce que les griefs relevés au cours de cet atelier seront remontés à la hiérarchie.

Dressant le bilan de la campagne 2018, le délégué régional du conseil coton anacarde, Koné Atchoumou, a relevé que la région du Hambol a commercialisé environ 95 000 tonnes de la noix de cajou et est la deuxième région productrice après le Béré.

dg/fmo
Commentaires


Comment