Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Le Trésor public ivoirien veut obtenir la certification ISO 9001 version 2015 en 2019

Publié le vendredi 8 fevrier 2019  |  APA
Le
© Autre presse par DR
Le Trésor public ivoirien veut obtenir la certification ISO 9001 version 2015 en 2019


Le Trésor public ivoirien ambitionne d'obtenir la certification ISO 9001 version 2015 au cours du dernier trimestre de l'année 2019, a annoncé, jeudi à Yamoussoukro (243 km au Nord d’Abidjan), son directeur général, Jacques Konan Assahoré lors du séminaire-bilan 2018 et perspectives 2019 de cette régie financière à Yamoussoukro, la capitale politique et administrative ivoirienne.

« Nos performances somme toute satisfaisantes ne devraient pas nous incliner à dormir sur nos lauriers. Bien au contraire, nous n'avons plus le droit de nous arrêter en si bon chemin. Pour ce faire, nous devons continuer de travailler dans le sens de l'amélioration de la qualité de nos prestations en adaptant constamment nos pratiques aux standards moderne de gestion », a déclaré M. Assahoré, parlant des chantiers 2019 de son administration, dans une note d’information transmise à APA.

« En outre, il s'agira d'œuvrer sans relâche à la réalisation effective des actions inscrites au diagramme de Gantt de la certification globale avec en ligne de mire l'obtention de la certification ISO 9001 Version 2015 au cours du dernier trimestre de l'année 2019», a indiqué M. Assahoré, assurant que cette régie financière qu'il dirige poursuivra les efforts d'optimisation des recettes intérieures.

Avec plus d'un million de certificats dans le monde, la norme ISO 9001 reste incontestablement la norme de management la plus déployée et reconnue au plan international. C'est l'outil le plus utilisé pour piloter l'organisation et les activités d'une entreprise ou une organisation.

La certification ISO 9001 constitue un socle pour optimiser le fonctionnement interne, maîtriser ses activités, détecter les signaux du marché, réduire les coûts et gagner en compétitivité.

Elle démontre l'aptitude à fournir régulièrement un produit ou un service conforme aux exigences des clients et aux exigences légales et réglementaires applicables, et à l'engagement d'une entreprise à accroître la satisfaction des clients.


« Au titre du Bilan 2018, le directeur général du Trésor s'est réjoui de l'impact positif des initiatives dans le sens de l'optimisation des ressources internes, cheval de bataille de la gestion écoulée. Ainsi les actions de recouvrement des recettes fiscales et non fiscales par le Trésor public ont permis d'atteindre un taux de réalisation de 111%», précise la note d’information.

Comme M. Assahoré, Bernard Yapo Akpess, le directeur de cabinet adjoint du ministre ivoirien de l'économie et des finances, a salué le bilan du Trésor public au titre de l'année 2018.

En effet, le niveau de mobilisation des ressources sur le marché sous-régional et international se situe à 1581,4 milliards FCFA sur un objectif prévisionnel de 1526,1 milliards FCFA, soit 104% de taux de réalisation.

Cette année 2019, l'État, à travers le Trésor public, devra rechercher 1429 milliards FCFA sur le marché des capitaux pour un besoin de financement global de 2416,9 milliards FCFA.

« Vos efforts soutenus et conjugués ont permis de contribuer de manière significative à la mise en œuvre des chantiers majeurs du plan national de développement », s'est satisfait M. Akpess qui s'exprimait au nom du ministre Adama Koné.

LB/ls/APA
Commentaires


Comment