Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Professionnalisation du secteur du transport routier : 1500 gestionnaires d’entreprises de transport et 3500 conducteurs bénéficieront d’une formation de mise à niveau

Publié le vendredi 8 fevrier 2019  |  Abidjan.net
Professionnalisation
© Autre presse par DR
Professionnalisation du secteur du transport routier : 1500 gestionnaires d`entreprises de transport et 3500 conducteurs bénéficieront d`une formation de mise à niveau
La cérémonie de lancement de la sensibilisation à la formation des gestionnaires d`entreprises de transport et des conducteurs routiers a eu lieu ce jeudi 07 février 2019 à la gare du Mali dans la zone portuaire d’Abidjan.


La cérémonie de lancement de la sensibilisation à la formation des gestionnaires d’entreprises de transport et des conducteurs routiers a eu lieu ce jeudi 07 février 2019 à la gare du Mali dans la zone portuaire d’Abidjan.

Cette deuxième phase financée par la Banque Mondiale, va prendre en compte 1500 gestionnaires d’entreprises de transport et 3500 conducteurs routiers. Cette formation post-permis de conduire, va permettre aux acteurs du transport d’exercer librement et de manière professionnelle leur métier.

Cela s’inscrit dans les réformes initiées par le Gouvernement en vue d’assainir le secteur du transport. Désormais, le Certificat d’Aptitude de conducteur Routier et l’attestation de capacité professionnelle sont obligatoires pour exercer le métier de professionnel du transport. Pour exercer dans ce domaine, il faudra se constituer en entreprise, il n’y aura donc plus de particulier.

Cette règle obéit au décret n°2015-269 du 22 avril 2015 pour déterminer les conditions d’accès à la profession de transport et d’exercice de l’activité de transport routier, notamment, la justification d’une capacité de gestionnaire d’entreprise et le décret n°2016-864 du 03 novembre 2016 pour réglementer l’usage des voies routières ouvertes à la circulation publique.

Selon les dernières statistiques de l’Office de Sécurité Routière (OSER), 10.000 accidents font environ 600 tués par an sur les routes en côte d’Ivoire. Accident dus à plus de 95% au comportement des conducteurs . Face à ce constat, ‘’il est apparu nécessaire d’emmener les entreprises de transport ainsi que les conducteurs routiers déjà en activité à se conformer aux nouvelles dispositions législatives et réglementaires’’, a indiqué Kouassi Koffi, Conseiller technique, représentant le Ministre des Transports. Cette formation va durer trois jours pour les transporteurs et 10 jours pour les gestionnaires d’entreprises de transport.

C’est une mesure saluée par le haut conseil du patronat des entreprises de transport routier. Pour Ibrahim Diaby, président du Haut conseil des transports routiers, ‘’la formation et la professionnalisation des acteurs du transport leur permettra de vivre de leur métier avec un chauffeur certifié et un patron d’entreprise de transport certifié’’.

Aussi, le Fonds du Développement du transport Routier se penchera, dans le cadre de ce projet, au renforcement des capacités pour gérer efficacement le renouvellement du parc des camions lourds de transport de marchandises. 300 camions sont concernés. En plus d’Abidjan, 13 villes de l’intérieur du pays vont bénéficier de cette formation entièrement gratuite.

La première vague financée par l’union européenne, a formé 1600 chauffeurs et 700 gestionnaires d’entreprises de transport.



Elisée B.
Commentaires


Comment