Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Grève dans l’Education nationale : le Conseil régional du Worodougou plaide pour un ‘’compromis régional’’

Publié le vendredi 15 fevrier 2019  |  AIP
Grève
© Autre presse par DR
Grève des enseignants


Séguéla – Le Conseil régional du Worodougou (CRW), par la voix du deuxième vice-président Koné Aboubacar Sidik, plaide pour un compromis au plan local afin de permettre la reprise des cours suspendus depuis plus de trois semaines du fait de la grève lancée par des syndicats du secteur de l’Education nationale.

« Au nom du président Bouaké Fofana, au nom du bureau du Conseil, je voudrais plaider auprès de vous, collègues enseignants, pour un compromis régional qui tienne compte de nos spécificités d’ici », a souhaité Koné Aboubacar Sidik, jeudi, au cours d’une rencontre tenue dans la salle multimédia du lycée moderne Dominique Ouattara de Séguéla.

Après Séguéla, la délégation du Conseil régional se rendra vendredi à Kani, l’autre département de la région, en vue de rencontrer également les syndicalistes.

« Eu égard aux difficultés de l’école dans notre région je suis là pour voir s’il est possible d’être flexible sur certains bords », a-t-il réitéré, demandant la réouverture des salles de classe non pas seulement pour les élèves, mais également pour les enseignants stagiaires qui n’ont pu être titularisés récemment en raison du débrayage.

Au nom des responsables syndicaux, Yéo Beh Philémon et Doumbia Lassina ont promis, au sortir de la rencontre, une concertation pour décider de la conduite à tenir.

L’école publique ivoirienne, du primaire au supérieur en passant par le secondaire, est paralysée depuis bientôt quatre semaines par les enseignants qui réclament, entre autres, la revalorisation de leurs indemnités de logement, la suppression des cours de mercredi et de l’emploi d’instituteur adjoint, rappelle-t-on.

kkp/ask
Commentaires


Comment