Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Grêve en milieu Scolaire : La ministre Kandia Camara échange avec les organisations syndicales

Publié le samedi 16 fevrier 2019  |  Abidjan.net
Grève
© Abidjan.net par Cyprien Kouassi
Grève en milieu Scolaire : La ministre Kandia Camara échange avec les organisations syndicales
Abidjan, le vendredi 15 février 2019. La ministre de l`éducation nationale, de l`enseignement technique et de de la formation professionnelle, Kandia Camara a présidé les échanges avec les responsables des organisations syndicales, notamment l`ISEPPCI, le COSEFCI et le SYNESCI qui sont en grève depuis le 29 janvier 2019.


La ministre de l’éducation nationale, de l’enseignement technique et de de la formation professionnelle, Kandia Camara a présidé les échanges avec les responsables des organisations syndicales, notamment l’ISEPPCI, le COSEFCI et le SYNESCI qui sont en grève depuis le 29 janvier 2019.

Débuté à 12h 20 mn, cette réunion à huis clos qui s’est ténue ce vendredi 15 février à la salle de conférence du cabinet du ministre Kandia Camara a pris fin à 17h45 mn. Dans son propos liminaire, la ministre Kandia Camara a invité les syndicalistes à suspendre leur mot d’ordre de grève en cours. Car dira-t-elle, " notre secteur a besoin de sérénité si nous voulons avoir de bons résultats". Lors des échanges, les porte-paroles des syndicats ont relevé la nécessité d’un dialogue permanent entre eux et la tutelle afin de trouver des solutions durables à leurs préoccupations.

Au terme des échanges, il a été convenu de la mise en œuvre du chronogramme de discussion, à partir du 18 février au Centre National du Matériel Didactique. Ce processus de rencontres permettra de discuter des différents points de revendications des syndicats.

Notons qu’à l’ouverture des discussions, la première responsable du ministère de l’Éducation Nationale en Côte d’Ivoire a exprimé son indignation vis-à-vis des grévistes. Selon elle, il a été convenu en 2017 à travers la signature d’une trêve sociale entre le gouvernement et les syndicats affiliés au secteur de l’éducation nationale qu’aucune organisation syndicale ne devrait rentrer en grève.
" Je suis très attristée par la situation que nous vivons au niveau de l’école aujourd’hui avec cette grève. Des incidents entre enseignants ou entre élèves se sont même produits dans certains établissement " a déploré Kandia Camara.


CK
Commentaires


Comment