Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Les résultats de l’activité portuaire de San Pedro en hausse constante (DG)

Publié le lundi 18 fevrier 2019  |  AIP


San Pedro- Les résultats opérationnels de l’activité portuaire à San Pedro sont en hausse constante, avec une contribution aux recettes douanières et fiscales de l’Etat de plus de 500 milliards de Francs CFA contre 300 milliards en 2010, selon le directeur général du port autonome de San Pedro (PASP), Hilaire Marcel Lamizana, évoquant des promesses encore plus grandes pour les années à venir au regard des projets d’extension de ce port.

M. Lamizana s'exprimait, vendredi, lors d'un dîner d’échanges de vœux avec le personnel dans un grand hôtel de la ville en présence du nouveau président du conseil d’administration du port autonome de San pedro, Dembélé Yaya. Il a noté que le trafic global marchandises a quadruplé par rapport à son niveau de 2010, précisant que sur la même période, le taux de containerisation a connu un développement se situant aujourd’hui à 86%. L’ensemble du trafic à fin 2018 s’élève à 4,5 millions de tonnes.

"Ces évolutions témoignent du renforcement de notre part de marché en Côte d’Ivoire pour les produits tels que le cacao (60% du part de marché), le caoutchouc, l’huile de palme et dérivés", a-t-il souligné.

Des actions commerciales sont développées par la communauté portuaire, la direction des produits cimentiers, avec des produits nouveaux à fort potentiel, qui ne transitaient pas par le PASP. Il s’agit, entre autres, de l’engrais, la noix de cajou, du nickel, du manganèse, du coton des régions nord de la Côte d’Ivoire, du Mali et du Burkina Faso.

En début 2019, a souligné le DG, Les travaux d’extension du PASP vont commencer. Ils concernent l’extension du terminal à containers, la construction et l’exploitation d’un terminal industriel polyvalent, l’aménagement et l’exploitation d’un terminal polyvalent commercial, l’aménagement d’une zone économique de 150 ha viabilisée dans le domaine portuaire et la construction de réseaux d’accès à ces différentes zones.

"La réalisation de ces projets permettra de renforcer la compétitivité du port de San Pedro, en disposant d’une offre de service diversifiée et d’une plus grande faculté d’amélioration des performances", espère le directeur général du port autonome de San Pedro.


jmk/ask
Commentaires


Comment