Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Art et Culture

Littérature/ Diarra Mahoua (Écrivaine) : "Mon livre est pour l’amour et la paix chez les jeunes"

Publié le lundi 18 fevrier 2019  |  Abidjan.net
Nouvel
© Autre presse par DR
Nouvel oeuvre pour jeunesse intitulée "le vieil aveugle et le petit Abidjanais"


La scène littéraire ivoirienne vient de s'enrichir d'une nouvelle figure. Mademoiselle Diarra Mahoua vient en effet de passer à l'acte, elle qui est depuis toujours une lectrice assidue. Elle publie aux Éditions Matrice une oeuvre pour jeunesse intitulée "le vieil aveugle et le petit Abidjanais".

Pour marquer le coup, l'auteure était en présentation officielle du livre le 8 février dernier à la bibliothèque nationale au Plateau. Cette cérémonie a donné lieu à des séquences de lecture, des allocutions dont celles de l'auteure elle-même et de Monsieur Inza Bamba représentant l'Association des Écrivains de Côte d'Ivoire. Les différents intervenants ont relevé la qualité du livre de Diarra Mahoua, un livre sensible et très bien écrit. Ainsi le représentant des Écrivains lui a souhaité la bienvenue dans la famille des écrivains en espérant que ce roman de bonne facture en appellera bien d'autres.

L'écrivaine a, pour sa part, justifié son choix d'écrire un livre pour jeunes. Pour elle, "c'est un choix de coeur et de raison parce que cette littérature demande beaucoup de ressources techniques contrairement à ce que l'on peut penser, mais il est aussi important de développer cette littérature particulière pour parler aux jeunes et leur inculquer des valeurs pour devenir de vrais hommes" Rappelons que le roman de 78 pages raconte l'histoire d'un jeune vacancier qui tombe amoureux d'un vieil aveugle marginalisé. Entre eux naît alors une belle amitié qui va conduire à la réhabilitation du vieil homme. C'est donc un livre pour l'amour et la paix que vient de publier Diarra Mahoua. Pour elle, il s'agit là d'une contribution à la construction de la paix et de la réconciliation dans notre pays.

C. K.
Commentaires


Comment