Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Grève en milieu scolaire : le Ministère de l’Éducation Nationale et les organisations syndicales planchent sur les revendications

Publié le lundi 18 fevrier 2019  |  Abidjan.net
Grève
© Abidjan.net par Cyprien Kouassi
Grève en milieu scolaire : le ministère de l`Éducation nationale et les organisations syndicales planchent sur les revendications
Lundi 18 février 2019. Abidjan. Le ministère de l`Éducation nationale et les organisations syndicales ont entamé les discussions sur les motifs de grèves des enseignants. Photo : Abdoulaye Kouyaté, chef de cabinet, représentant la ministre ivoirienne de l’éducation nationale


Les échanges qui ont eu lieu la semaine dernière entre la ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, Kandia Camara et les organisations syndicales relativement à la situation de grève qui prévaut depuis plus de trois semaines, ont débouché sur un dialogue entre les deux entités qui devaient débuter ce lundi matin à Abidjan.

Dans leur volonté de remédier à cette situation qui cause d’énormes préjudices à l’école ivoirienne, les deux parties ont entamé les discussions ce lundi 18 février à Abidjan.
Selon Bakari Koné, secrétaire permanent du Conseil Consultatif de l’éducation nationale (CCEN), les discussions vont se dérouler autour des revendications et préoccupations des syndicats grévistes.

Pour sa part, Abdoulaye Kouyaté, chef de cabinet, représentant la ministre ivoirienne de l’éducation nationale, de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, a traduit la volonté de la ministre Kandia Camara qui exhorte à observer les principes de base dans la conduite du dialogue social. À en croire le chef de cabinet, la ministre de l’Éducation nationale a rassuré les représentants syndicaux que celle-ci assumera sa responsabilité afin de parvenir à un document où les différents points de revendications seront analysés et argumentés tout en tenant compte des niveaux de faisabilité de sorte à conduire à des prises de décisions.

Pacôme Attabi, porte-parole de la Coalition des syndicats du secteur éducation formation de Côte d’Ivoire (COSEF-CI), a salué l’action du gouvernement ivoirien qui a compris que la discussion était inéluctablement la voie indiquée à la résolution de cette grève. Selon lui, plusieurs points sont inscrits sur cette plateforme revendicative des enseignants. Tout en estimant que la satisfaction des syndicats réside en la prise en compte de leurs différentes revendications.

CK
Commentaires


Comment