Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Lutte contre le chômage : L’Unacoopecci et l’ONG La Matrice planifient l’insertion professionnelle d’une quinzaine de jeunes

Publié le lundi 18 fevrier 2019  |  Minutes Eco
L`administrateur
© Autre presse par DR
L`administrateur provisoire de l`UNACOOPECCI, Issiaka Savané (en veste) et la présidente de l`ONG La Matrice, Annick Kacou
Lundi 18 Février 2019.


L’administrateur provisoire de l’Union nationale des Coopec de Côte d’Ivoire (Unacoopecci), Issiaka Savané, a pris l’engagement ce samedi 16 février, à ses bureaux, au II Plateaux Valons, de contribuer à l’insertion professionnelle d’une quinzaine de jeunes bénévoles de l’ONG La Matrice. Parmi eux, des diplômés des universités et grandes écoles, qui pourront être recrutés soit par l’Unacoopecci, soit par d’autres entreprises de la place en fonction de leur profil. Pour leur part, les déscolarisés exerçant des petits métiers pourront accéder à des financements nécessaires pour leur permettre de s’installer à leur propre compte. Tous, faut-il le dire, ont bénéficié d’un programme de l’ONG dénommé coaching du plan de carrière », qui a consisté en la prise en charge de la maitrise en conduite routière de treize jeunes. Les uns ont ainsi pu acquérir des permis de conduire toutes catégories quand d’autres ont eu droit à un recyclage.

« Nous allons faire de vous des salariés et entrepreneurs qui peuvent aider d’autres personnes », a lancé Issiaka Savané, qui appelle ses filleuls à saisir les opportunités qui s’offrent à eux. Il les invite surtout à la persévérance, afin de renforcer la chaine de solidarité fondée sur la redevabilité à la communauté, socle de l’ONG La Matrice.

Les membres de cette ONG conduite par sa présidente Annick Kacou, était là ce samedi pour témoigner leur gratitude à l’Unaccopecci, à travers l’administrateur provisoire, qui a permis aux jeunes bénévoles de disposer d’un outil précieux pour leur autonomisation.
... suite de l'article sur Minutes Eco

Commentaires


Comment