Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire: les enseignants ne lèvent pas leur mot d’ordre de grève

Publié le mercredi 20 fevrier 2019  |  RFI
Grève
© Abidjan.net par Cyprien Kouassi
Grève en milieu Scolaire : La ministre Kandia Camara échange avec les organisations syndicales
Abidjan, le vendredi 15 février 2019. La ministre de l`éducation nationale, de l`enseignement technique et de de la formation professionnelle, Kandia Camara a présidé les échanges avec les responsables des organisations syndicales, notamment l`ISEPPCI, le COSEFCI et le SYNESCI qui sont en grève depuis le 29 janvier 2019.


En Côte d’Ivoire, premier jour des discussions entre le gouvernement et les enseignants du primaire et du secondaire. Malgré plusieurs avancées en 2018, ces derniers entament aujourd’hui leur quatrième semaine de grève pour demander l’amélioration de leurs conditions de travail, la revalorisation de leurs indemnités de logement et d’autres primes. En attendant, et pendant les congés de février, le mot d’ordre de grève est toujours en vigueur.

A la veille d’une quatrième semaine de grève, les enseignants du primaire et du secondaire ont finalement entamé des discussions avec le gouvernement. Ils réclament entre autres : la fin du travail le mercredi et la revalorisation de leurs primes.

« Concernant les cours du mercredi, je pense que les discussions étaient très tendues. Chaque camp est resté campé sur sa position. Nous qui ne voulons plus de cours le mercredi, les représentants du ministre ne nous ont pas dit oui, on est prêts à accepter vos positions. Donc c’est la prudence que nous observons dans tout ce que nous sommes en train de faire », explique David Bli Blé, porte-parole de l’intersyndicale pour le primaire.
... suite de l'article sur RFI

Commentaires


Comment