Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

La validation de l’étude relative à la révision des curricula de formation de l’ENA au centre d’un Atelier ouvert à Yamoussoukro

Publié le jeudi 21 fevrier 2019  |  Abidjan.net
La
© Abidjan.net par DR
La validation de l’étude relative à la révision des curricula de formation de l’ENA au centre d’un Atelier ouvert à Yamoussoukro


Un Atelier de validation de l’Etude relative à la révision des curricula de formation à l’Ecole Nationale d’Administration s’est ouvert ce mercredi 20 février 2019 à Yamoussoukro.


La Directrice générale de l’ENA, Salamata Traoré a rappelé que conformément à la volonté du Chef de l’Etat de faire de la Côte d’Ivoire un pays émergent, l’Ecole Nationale d’Administration a pour mission de doter l’administration ivoirienne de ressources humaines bien formées et outillées, à même de traduire en acte cette noble vision du gouvernement. ‘’L’Ecole Nationale d’Administration, école de formation par excellence, doit prendre une part active dans cette quête de l’émergence, en adaptant sa formation aux exigences actuelles de l’administration publique’’, a-t-elle affirmé.


Aussi a-t-elle souhaité qu’au sortir de cet Atelier, l’ENA dispose de modules révisés, adaptés, à la dimension des attentes des plus hautes autorités du pays. ‘’Les cadres et futurs cadres qui seront formés sur la base desdits modules, auront les atouts et compétences nécessaires, pour être des agents modernes, modèles et performants’’, s’est réjouie Traoré Salamata.


Luc GNONLONFOUN, Représentant Résident Adjoint du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) a expliqué que cet Atelier de validation des projets de nouveaux curricula de formation de l’Ecole Nationale d’Administration s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de l’une des recommandations fortes du Forum sur les Réformes Institutionnelles et la Modernisation de l’Etat relative à la révision des curricula de formation pour des ressources humaines de qualité. Luc GNONLONFOUN a dit l’honneur et la joie du PNUD et l’UNFPA de prendre part à ce processus stratégique qui devrait grandement contribuer à l’édification d’un service public plus performant au service du projet d’émergence de la Côte d’Ivoire pour garantir un développement durable. ‘’Il n’est point besoin de rappeler que l’une des conditions nécessaires au progrès et à la croissance, est l’existence d’une administration de qualité, dotée de cadres compétents et intègres, une administration orientée vers la consolidation de la paix et le développement, et une administration capable de répondre aux besoins et attentes des citoyens et de favoriser l’essor du secteur privé’’, a rappelé le Représentant résident adjoint du PNUD. Poursuivant il a indiqué que la révision des curricula de formation de l’ENA est de ce fait, un exercice particulièrement important et hautement stratégique. ‘’Je voudrais en saluer l’initiative et vous assurer de notre engagement à vous accompagner dans la phase d’opérationnalisation des nouveaux curricula qui seront adoptés’’, s’est exprimé Luc GNONLONFOUN.


Représentant le ministre de la Fonction Publique, son Directeur de Cabinet adjoint Diabaté Moussa a dit la gratitude du Gouvernement aux partenaires techniques et financiers grâce à qui cet Atelier a été rendu possible. Il a salué cette initiative qui vise à doter l’administration publique de cadres compétents, bien formés et outillés à la pratique de la chose administrative. ‘’Le progrès de la formation apparaît non pas comme une option, mais comme une condition indispensable de l’émergence’’, a insisté Diabaté Moussa. L’adaptation des programmes de l’ENA aux exigences nouvelles de gestion de l’administration et des modalités généralement fixées par les standards internationaux est un impératif pour répondre aux attentes des populations, a-t-il poursuivi. Diabaté Moussa a rappelé que le présent Atelier est l’aboutissement d’un processus dont l’objectif est d’améliorer qualitativement le niveau de la formation à l’ENA. Avant de finir, le Directeur de Cabinet adjoint du ministre de la Fonction publique a réaffirmé l’attachement du Chef de l’Etat Alassane Ouattara à une administration publique performante.



Cet Atelier ouvert ce mercredi 20 février est prévu s’achever le jeudi 21 février 2019.



Elisée B.
Commentaires


Comment